Le compte titres, enveloppe fiscale préférée des investisseurs actifs

Le compte titres s’est longtemps imposé comme le moyen le plus facile pour les investisseurs particuliers d’investir dans les produits financiers.

Face à la diversité des offres de placements, il n’est pas toujours simple pour un particulier de choisir le support d’investissement le plus judicieux pour optimiser la performance et la fiscalité de ses placements boursiers. Pour les investisseurs les plus dynamiques, le compte titres reste malgré tout un excellent compromis pour gérer ses investissements avec souplesse.

Qu’est-ce que le compte titres ordinaire ? Comment ouvrir, gérer, et fermer un compte titres ? Quels sont les avantages de cette enveloppe fiscale par rapport au PEA ou à l‘Assurance-vie ? 

Voici un résumé complet des informations à connaître sur le compte titres pour mieux gérer votre patrimoine boursier et éviter les erreurs les plus communes.

Qu’est-ce qu’un compte titres ? 

Un compte titres est une enveloppe fiscale. Il permet aux particuliers d’investir dans de nombreux produits financiers (actions, obligations, produits dérivés, ou OPCVM) et de suivre en temps réel l’évolution de leur valeur.

Un compte titres peut être ouvert directement sur le site des banques traditionnelles qui en proposent ou bien via les établissements financiers spécialisés dans le trading en ligne.

 


 

Découvrez notre Formation RLT et apprenez dès maintenant à générer des

revenus complémentaires grâce à la Bourse !

 


 

Les avantages du compte titres

Facilité d’utilisation

L’ouverture d’un compte titres est très simple à mettre en place, et sa gestion l’est tout autant. Tout se fait désormais sur Internet et il est facile de suivre la valeur de son portefeuille boursier en temps réel. Le passage d’ordre est également à la portée de tous, puisqu’il se fait directement sur Internet ou par téléphone, et qu’il concerne une très large gamme de produits financiers.

Diversification du patrimoine

Contrairement à la plupart des produits d’épargne, le compte titres permet une vraie diversification de ses investissements. Si les produits d’épargne classiques offrent des intérêts sécurisés peu élevés, le compte titres permet quant à lui d’aller chercher du rendement sur des produits financiers éventuellement plus risqués.

Liquidité des fonds

Le capital placé sur un compte titres est tout le temps disponible et il n’existe pas de plafonds de retraits. En cas de besoin de capital pour un autre projet, il est donc possible de vendre une part de ses actifs financiers sans attendre pour retirer son argent sans délai. 

Fiscalité du compte titres

La taxation des plus-values mobilières

En France, les plus-values financières sont taxées par défaut avec le Prélèvement forfaitaire unique (PFU). Cela signifie que toutes les plus-values issues de la vente d’actions, de revenus obligataires ou encore d’éventuels dividendes liés à la détention d’actions seront imposés à hauteur de 30% (12,8% d’imposition sur les plus-values et 17,2% de cotisations sociales).

La Taxe sur les transactions financières (TTF)

L’acquisition d’actions françaises est taxée en France par la Taxe sur les transactions financières (TTF) depuis le 1er août 2012. Pour chaque transaction, les investisseurs doivent ainsi se soumettre à un taux forfaitaire correspondant à 0,30% de la valeur de l’opération. Cette TTF s’applique aux actions de toutes les entreprises dont le siège social est situé en France et ayant une capitalisation boursière annuelle supérieure au milliard d’euros.

Les risques du compte titres

Comme tout investissement boursier, le compte titres comporte des risques. S’il offre des perspectives de rendement bien plus élevées que les produits d’épargne classiques tels que le Livret A ou l’Assurance-vie, le compte titres s’accompagne également d’un risque plus élevé.

En effet, investir en bourse dans les actions de PME ou d’entreprises établies dans les pays émergents peut rapporter gros, mais cela peut également faire perdre beaucoup d’argent. De très nombreuses heures d’apprentissage et de pratique sont généralement nécessaires afin de maîtriser les règles des marchés boursiers, de bien comprendre leur fonctionnement, et d’arriver à faire les bons placements.

Si vous débutez, il vous est possible de vous tourner vers les Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) afin de confier la gestion de vos fonds à des professionnels qui se chargeront pour vous de sélectionner les bonnes actions.

Comparaison pea et compte titres

Que choisir entre un PEA et un compte titres ?

Le Plan d’épargne en actions (PEA) et le compte titres sont les deux enveloppes fiscales préférées des Français lorsqu’il s’agit d’investir en bourse. Voici leurs différences et points communs.

Des périmètres différents

Si le compte titres ne pose aucune limite pour l’acquisition d’actifs (qu’il s’agisse d’actions, d’obligations, voire de produits dérivés), le PEA impose quant à lui de nombreux critères d’éligibilité. En effet, seules les actions sont acceptées et leur origine doit impérativement être européenne.

Une souplesse très variable

Le compte titres possède une excellente liquidité puisque les fonds peuvent être retirés à tout moment sans aucune pénalité. Avec le PEA, la liquidité est bien moindre puisqu’il faut respecter une série de critères bien précis, et que le retrait de capital ne peut pas se faire à tout moment. Les règles sont très strictes et un retrait de capital sur un PEA avant 5 ans peut tout simplement mener à sa clôture.

Une fiscalité qui change la donne

Un PEA bien géré et conservé durant au moins 5 ans est fiscalement très attractif puisqu’il sera exonéré de taxes sur le capital. Seuls les prélèvements sociaux de 17,2% seront effectués. Le compte titres, lui, impliquera toujours le Prélèvement forfaitaire unique de 30%.

Ces deux supports d’épargne ne permettent pas d’atteindre les mêmes objectifs : là où le compte titres vise l’investissement productif et les rendements élevés, le PEA vise la constitution d’un patrimoine financier à long terme avec des avantages fiscaux attractifs.

Le compte titres est une enveloppe fiscale attractive appréciée des investisseurs actifs. Bien qu’il ne présente pas les mêmes avantages fiscaux que le PEA, il permet néanmoins de profiter avec davantage de souplesse des variations des marchés financiers, sans toutefois atteindre la flexibilité du compte de Trading.

Connexion