A l’approche de l’été, les taux des crédits immobiliers vont se maintenir à un niveau bas jusqu’à la fin du mois. Près de la moitié des banques ont revu leurs barèmes à la baisse pour attirer plus d’emprunteurs et pour atteindre leurs objectifs de l’année.

Les taux se maintiennent à un niveau bas

Après une longue période d’accalmie, une baisse surprise a fait le bonheur des emprunteurs au mois de mai. Et en ce début de juin, rien n’a changé ou presque avec toujours 1,41 % sur 15 ans, 1,63 % sur 20 ans et 1,83 % sur 25 ans. D’après les courtiers qui ont fait l’enquête, la moitié des établissements bancaires ont révisé leurs barèmes avec une baisse entre 0,05 à 0,03%. Les banques sont même prêtes à négocier d’importantes réductions sur le taux si le dossier est solide. Ainsi, il est plus facile de se faire accorder un emprunt sur 20 ans avec un taux exceptionnel compris entre 1,12 et 1,25%. De même que sur 15 ans, un profil stable est accepté sur des prêts à moins de 1%.

Concurrence oblige

Les banques préfèrent donc jouer sur la concurrence sans toucher aux barèmes. Elles s’acharnent même sur les jeunes qui achètent pour la première fois. C’est cette catégorie de personnes qui bénéficie le plus d’avantage en matière de prêt immobilier (baisse des barèmes, prêt sans apport sur des longues durées).

Pour ceux qui envisagent de construire pour revendre ou renégocier un crédit, il faut saisir l’opportunité dès maintenant.

livre yann darwin

Je t'offre mon livre, durée limitée