ERREUR qui TUERA ta RENTABILITÉ locative !

Il y a UNE erreur à bien se mettre dans la tête et à ne pas faire pour acheter un bien immobilier locatif dans les meilleures conditions…

Le lien pour le LIVRE est ICI : https://darwin.enfinrentable.fr/oui
La PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/enfinrentable
Mon INSTAGRAM  : https://www.instagram.com/darwin_yann/

Transcription (littérale) :

Salut à toi très cher investisseur rentable c’est Yann ! C’est un plaisir de te retrouver aujourd’hui pour cette vidéo immobilière du jour. Aujourd’hui je vais te parler de l’ erreur qui va tuer ta rentabilité si tu la fais et comment ne pas la faire ?
J’ai pleins de questions sur les bouquins parce que j’en parle souvent des bouquins que je lis et j’ai donc pleins de gens qui me demandent des recommandations. Il y en a un que vais te conseiller. Ça ne parle pas d’immobilier mais si tu es un peu sur le développement personnel et sur la façon de faire les choses aux mieux, je te conseille de lire « The magic of thinking big » (la magie d’y voir grand) ! L’auteur est David J. Schwartz, c’est absolument génial. Je crois qu’il doit exister en version française mais j’aime bien lire en anglais car tout ce qui est en version originale est bien meilleure. Ça parle de la vie en générale et ça parle de comment arriver à avoir une vie meilleure en voyant plus grand. Ça parle du boulot, comment avoir des promotions, comment être plus à l’aise avec les gens, comment se développer plus vite et faire des projets plus grands, accomplir des partenariats, se faire apprécier de ses collègues et de ses chefs… Et surtout faire tout ça dans la joie et dans la bonne humeur avec le sourire en voyant les choses du bon côté. C’est un bouquin très bien écrit et facile à lire. Tu as d’ailleurs toujours le lien vers ma newsletter dans la barre d’information de la vidéo pour t’y inscrire et recevoir mon livre gratuitement.
L’ erreur qui tue ta rentabilité est l’impatience. Quand on cherche quelque chose, moins on le trouve et plus on est prêt à faire de concession. Moins tu trouves quelque chose qui va correspondre à ta recherche et plus tu es prêt à faire des concessions. Si tu cherches quelque chose qui n’existe pas, par exemple une voiture rouge qui a 9 sièges et qui a un moteur de 250 chevaux, tu vas faire des concessions. S’il existe une voiture à 9 sièges et 250 chevaux mais pas en rouge tu vas peut-être faire une concession sur la couleur de la peinture ou alors sur le nombre de sièges.
Dans l’immobilier c’est hyper dangereux de faire ça car souvent on trouve ça long, on sait ce qu’on veut trouver : de la rentabilité immédiate et non pas dans 20 ans. On a des exigences hautes, comme la rentabilité à minimum 10%, on cherche à ce que ça rentre dans notre budget, on cherche si possible des travaux, on veut négocier, on veut faire des offres basses… Ça se trouve mais ce n’est pas très facile, ça demande un peu de temps et un peu de recherches.
C’est dangereux de se contenter de ce qu’on trouve. On va chercher, visiter et au bout d’une semaine, 2 semaines, 1 mois on ne vas pas trouver. On va trouver des rentabilités à ras-les-pâquerettes, on va trouver des biens qui ne correspondent pas ou alors le secteur ne va pas nous convenir… Plus le temps va passer et plus dans notre cerveau il va se passer un truc mécanique. Inconsciemment on va être prêt à faire des concessions. On va se dire que visiblement ce que l’on cherche ça n’existe pas et que l’on va donc baisser nos critères de recherche, c’est hyper dangereux !
Investisseur rentable, mets-toi ça dans la tête, ce que l’on recherche existe ! Des biens à plus de 10% de rentabilité, quand l’agent immobilier me dit que c’est impossible à trouver ce n’est pas vrai, j’en trouve toutes les semaines ! Quand tu cherches un bien qui correspond à l’un de tes critères tu trouves, alors pourquoi est-ce que tu ne trouverais pas un bien qui les regroupe tous ?  Les probabilités sont inférieures parce que tu as pleins de petits critères, ce n’est pas facile, il va falloir chercher et dénicher, mais n’oublie pas que l’investissement immobilier locatif est un marathon et non pas un sprint ! C’est une erreur de penser ça
Ton achat va déterminer tout ton investissement par la suite. Toutes les conséquences de ton investissement vont découler de ton achat ! C’est à ce moment-là qu’il faut être bon.  Ne fais pas de concession sur ta recherche ! Prépare-toi mentalement à être fort et à ne pas te jeter partout.
A partir du moment où tu t’es décidé d’acheter tu te projettes : tu as tant de capacité d’endettement, tant d’argent de côté, tu vises des biens à tant d’euros. Une fois que tu as mis ça dans ta tête, il y a des gens qui veulent à tout prix trouver, ils veulent acheter tout de suite ! Je ne te dis pas de ne pas faire d’offre au bout de deux visites, je te dis de préparer tes critères, ta check-list et ne pas déroger.
Je suis en train de rédiger le chapitre qui parle de ça dans le bouquin et je parle d’agir comme un robot. Il faut se programmer et rester dans ce que l’on a décidé. Il faut l’avoir en tête.
L’avantage de ne pas vouloir faire de concessions c’est que ça va te forcer à négocier. Si tous les biens qui restent dans ton prix, et qui correspondent à ce que tu souhaites sont bloqués pour tel ou tel raison, ça va te forcer à négocier. C’est en négociant que tu feras les meilleures affaires ! Ça va aussi augmenter ta rentabilité. Tes critères son haut donc ça augmentera forcément ta rentabilité si le bien correspond à tes critères. Si tu es dans une phase de découragement, ça t’arrivera forcément, n’abandonne pas.
Il y a des moments dans l’année où il y a plus de biens en vente, il y a des moments où le marché est plus dynamique, il y a des moments où il ne se passe rien. Par exemple le mois d’août en France c’est une catastrophe.  Il ne se passe rien. Si tu veux visiter tu vas galérer puisque les gens ne sont pas disponibles, si tu fais une offre tu vas galérer avant que le processus de négociation se fasse et qu’elle soit acceptée, si ton offre est acceptée tu vas galérer à voir ta banque et ton banquier car tout le monde est en vacances, si tu cherches des artisans pour faire tes travaux tu vas galérer car ils seront en vacances, … Mais ça n’empêche pas de faire de bonnes affaires, j’en ai déjà fait plusieurs à ce moment-là car il y a beaucoup moins de concurrences ! Il y a donc du positif et du négatif. Quand il y a moins de concurrents tu es forcément plus à l’aise !
Ta vie d’investisseur c’est un livre, ça ne dure pas 5 minutes, 6 mois, 1 an mais elle va durer 5 ans, 10 ans, 20 ans… Certes il faut que tu sois rentable tout de suite mais ce n’est pas pour ça qu’il faut baisser ses critères. Si tu te décourages tu ne seras pas rentable. Si sur tes premiers biens tu n’es pas rentable, ça ne va pas être top. Acheter par dépit = mauvais achat ! Il faut toujours avoir ça en tête. Cette erreur est aussi valable lors de l’achat d’une résidence principale.
Acheter par dépit = mauvais achat ! Il faut toujours avoir ça en tête. Cette erreur est aussi valable lors de l’achat d’une résidence principale. Reste sur tes critères il n’y a pas d’urgence pour du locatif. Le marché ne va pas bouger, les biens ne vont pas s’envoler, les bonnes affaires il y en a tous les jours ! Alors on reste calme et pas d’ erreur.
Je pense que c’est une bonne réflexion pour aujourd’hui. On se revoit demain comme à l’accoutumée, c’est Yann, on parle d’immobilier, c’est tous les jours, à plus !

Yann Darwin

Investisseur immobilier addict, depuis 2010. J'aide les gens à gagner leur indépendance financière. Tout de suite, et pas dans 20 ans !