Investissement immobilier dans la Meurthe et Moselle

Meurthe-et-Moselle tiennent la barre haute dans l’immobilier. Surtout si on compare leurs chiffres à ceux de la France entière. Si ailleurs on peine à se relever, ce n’est pas le cas de cette région de la France qui se porte à merveille.

Meurthe-et-Moselle en haut du podium

Alors que la France enregistre une hausse d’activité de 9,8 %, le Grand Est lui enregistre plus de 14,2 %. Ceci surtout sur le marché immobilier de l’ancien. Une jolie embellie qui n’est néanmoins pas homogène dans toute la région. En Alsace, le score est plus élevé avec plus de 21 % d’activité pendant que la Champagne-Ardenne engrange plus de 17,3 %.

La petite dernière est la Lorraine qui n’a qu’une hausse de 4,4 %. Résultats des courses : de jolies perspectives en vue. Puisque cette hausse devrait continuer et augmenter encore d’au moins 5 %. Hausse sur les transactions des biens anciens. Déjà que les chiffres sont les plus haut enregistrés, ils vont encore monter et ce ne sera que du beau. Dans les régions qui abritent plus de 100 000 personnes, les prix des biens anciens ont explosé à 90 % des cas. La palme revient à Metz qui monte au sommet de la pyramide des villes.

Là, les prix ont connu une énorme hausse pour les appartements anciens. Elle occupe la deuxième avec 12,7 % tout juste derrière Nîmes et vient devant Le Mans. Le phénomène est assez national vu que beaucoup de villes essaient de se rattraper sur leurs anciens prix. Ces derniers qui étaient assez bas vont monter puis se stabiliser.

 

 

Outre Metz, les logements anciens ont vu leurs prix hausser aussi en Champagne-Ardenne. Une hausse à hauteur de plus de 7,7 % avec un prix médian de 1725 euros le m2. De même en Lorraine, le m2 se vend à 1725 euros et plutôt à 6 % de sa valeur initiale. C’est en Alsace que le plafond est crevé avec le m2 à 2399 euros soit une hausse de plus de 4,5 % sur le prix médian.

Autre spécialité de la région, les logements anciens offrent des surfaces plus larges que partout. La France en moyenne propose des logements neufs de 68 m2 et 79 m2 pour les logements anciens. La Lorraine montre une grande capacité à offrir plus de 86 m2 dans le neuf et plus de 92 m2 pour l’ancien.

Le marché immobilier de la région grimpe des sommets.

Mais à face à l’ancien, les logements neufs n’ont pas vu leurs prix flamber pour autant. On note une légère augmentation de 2,5 % à plus de 2700 euros le m2, un prix médian nettement supérieur à celui de l’ancien. Tous les départements ont craint l’effet des présidentielles sur le marché immobilier. Mais il y a eu plus de peur que de mal. Puisqu’elles ont bien moins d’effets que les aléas climatiques, ou les attentats terroristes.

La Meurthe-et-Moselle se porte très bien et leur marché immobilier aussi. Les chiffres ne mentent pas. Pour toute envie d’investissement, il vaut mieux foncer après ses recherches. Grâce à notre site, toutes informations relatives aux fluctuations du marché sont à portée de main. Vous pourrez vous réjouir plus tard de l’opportunité que vous avez saisie.

livre yann darwin

Je t'offre mon livre, durée limitée