SCPI Corum

La SCPI Corum a été lancée en 2012 et est devenue en peu de temps le leader des SCPI de rendement. Son taux de distribution est passé progressivement au-dessus des 6 %. Ce qui la met en tête de toutes les autres SCPI. Ce taux nettement supérieur à ceux des SCPI a suscité l’intérêt des épargnants. Ces derniers assez insatisfaits des rendements faibles des autres SCPI l’ont adoptée. Au fil des ans, le gérant a dû limiter la collecte des fonds à 300 millions d’euros en 2016. Pour cause, les objectifs de rendements pour l’année 2017 à atteindre. Résultat, les places sont limitées pour tout nouvel investisseur. Alors, si vous projetez d’en faire partie, autant prendre quelques renseignements.

SCPI Corum : Définition

Pour tout investissement dans la SCPI Corum, il vaut mieux maîtriser tous les aspects. Ceci pour bien prendre en compte les risques. Il faut d’abord comprendre que l’épargne se fait à long terme. Les capitaux sont réunis pour une durée allant de 8 ans à 12 ans. Aucune possibilité de revendre ses parts à moins d’avoir un acheteur disponible.

Cet acheteur ne peut être le gérant si ce sont les parts du capital de la SCPI. Donc, si vous voulez investir, sachez que l’épargne est bloquée sur plusieurs années. Un des nombreux avantages de la SCPI est qu’elle inclut tous les frais dans le ticket d’entrée. De ce fait, c’est le ticket d’entrée le moins cher et cela représente automatiquement une part. Ainsi, avec environ 1060 euros, vous pouvez déjà y souscrire sans avoir à contracter de crédit. Les premiers dividendes ne seront versés qu’au 6e mois. Ce qui ramène le délai de jouissance à 5 mois après la date de votre souscription.

 

Corum est la seule Société Civile de Placement Immobilier à verser des intérêts mensuels. Contrairement aux autres SCPI de rendement. Pour les autres SCPI, le versement est soit trimestriel ou semestriel. Vous pourrez donc considérer cela comme un complément de revenus. Aucune différence donc entre la SCPI Corum et un investissement immobilier classique.

Chaque année, l’objectif visé est de 6 %. Toutefois, il n’est en rien garanti qu’il soit atteint. Mais jusque-là, le gérant a tenu ses engagements. Les immobiliers à usage professionnel, choisis lors des achats, ne sont pas spécifiques. En effet, toutes sortes d’actifs sont pris en compte dans la stratégie d’acquisition mise en place. Ceci, tant que les biens sont à usage professionnel. Néanmoins, la zone euro est essentiellement prise en compte au moment des opérations. La France, ayant un marché immobilier très dynamique parallèlement à l’hexagone, n’y est pas comprise.

SCPI Corum : Les avantages et inconvénients

On pourrait qualifier d’opportuniste la stratégie d’acquisition de la SCPI Corum. Certains pays de la zone euro n’ont pas encore été colonisés par les SCPI, sauf celles de la France. L’opération comporte une bonne part de risques. Surtout si on la compare aux politiques traditionnelles et conservatrices. Mais les revenus proviennent de différents types d’actifs.

C’est donc toujours le même cycle économique qui fonctionne. Corum AM n’a aucun lien direct avec les banques ou des organismes de crédit. Cette autonomie lui donne la possibilité de gérer comme bon lui semble sa politique de développement. Les collectes de fonds se font selon cette même politique. Ainsi, les fonds sont investis rapidement de manière à être le plus rentables possible. Toutefois, il faut garder à l’esprit que les SCPI permettent des placements. Elles aident certes à diversifier le patrimoine immobilier.

Mais tout retrait est soumis aux aléas du marché. On ne peut passer à la cession que sur demande, avec des délais qui peuvent aller jusqu’à plusieurs mois. Le volume des loyers perçus n’est donc que la conséquence des immeubles occupés ou non. De même, tout dépend du niveau d’occupation. Les dividendes sont donc proportionnels à ce qui est perçu.


Corum est un précurseur en matière de segmentation des parts. La SCPI Corum offre la possibilité à ses épargnants de se procurer des parts ou fractions de parts. Possibilité offerte quand on s’inscrit pour un plan épargne. Ce plan épargne est dans le domaine immobilier. Et il est à une somme minimale de 50 euros à payer à chaque versement.

Les paiements seront répartis selon une fréquence et une durée déterminées. En considérant les attentes et les besoins de l’épargnant cependant, un risque demeure. Si la SCPI recourt à un endettement, elle peut être confrontée à un effet levier. Le crédit peut être fait jusqu’à 40 % de la valeur des actifs. Un tel crédit a pour but le financement des investissements.

Par contre, ce ne sont que les assemblées générales qui peuvent donner leur feu vert pour de telles opérations. Ces assemblées générales sont constituées des associés. Autre risque non négligeable, en cas d’énorme endettement, les dividendes ne seront pas perçus. Ils serviront à payer le crédit et il est envisageable qu’ils ne suffisent même pas pour tout rembourser. Dans de pareilles situations, c’est à l’épargnant de compléter le reste de sa poche. En outre, même si on procède à la vente des parts de tout un chacun, cela ne suffit pas certaines fois à tout solder.

SCPI Corum et XL : Les leaders des SCPI de rendement

Au vu de tout ce qui précède, la SCPI Corum est un bon placement. Pour ce qui est des risques, ils sont communs à toutes les SCPI et non spécifiques à CORUM. Un tel investissement peut même être considéré comme un complément au patrimoine immobilier. Le placement est d’ailleurs très intéressant et innovateur à plus d’un titre.

Les SCPI Corum et Corum XL sont devenues très populaires auprès des Français. Ces SCPI de rendement sont des placements très prometteurs. Si les investissements se sont faits dans la zone euro, avec la Corum XL, le cap est mis sur les autres parties du monde.

L’Asie, les Amériques, l’Europe centrale et bien d’autres pays du monde sont maintenant les cibles privilégiées. C’est la société de gestion Corum AM qui se charge d’agrandir votre patrimoine en dehors des frontières françaises. Depuis avril 2017, vous pouvez acquérir des biens immobiliers locatifs sans effort. Le plus grand effort étant de débourser la minime somme de 189 euros. Le rendement net est de 6,58 % par an et avoisinait déjà les 37 millions d’euros en 2017.

Aujourd’hui, la SCPI Corum atteint les 300 millions d’investissements avec un rendement de 6,45 %. Ces innovations à savoir le réinvestissement des dividendes. Les épargnes mensuelles font d’elle le leader des SCPI de rendement.

livre yann darwin

Je t'offre mon livre, durée limitée