SCPI Pinel

Investir en France dans l’immobilier est souvent sujet à bien trop de lois et de restrictions. L’un des obstacles que les Français rencontrent sur leurs chemins, ce sont les impôts. C’est donc dans l’idée de les motiver à investir que les SCPI fiscales ont vu le jour. Les plus connues sont les SCPI fiscales Pinel ou tout simplement SCPI Pinel. Les SCPI sont les Sociétés Civiles de Placement en Immobilier. Elles sont un moyen d’investir dans un patrimoine immobilier global. Le tout en acquérant indirectement un immobilier locatif. Les SCPI se divisent en trois grandes branches à savoir :

  • les SCPI de rendement
  • les SCPI « neutres »
  • les SCPI défiscalisantes

Les SCPI défiscalisantes se focalisent sur l’immobilier locatif. Elles ne sont que la réplique de la loi Pinel, de la loi Malraux et du Déficit foncier. Intéressons-nous plus en profondeur à la loi Pinel.

Qu’est-ce que la SCPI PINEL ?

La SCPI Pinel est utilisée par bien peu de sociétés de gestion sur le marché de l’immobilier en France. Le fonctionnement est assez simple. Les souscripteurs déposent leurs capitaux au niveau des sociétés de gestion. Ces dernières investissent en retour dans l’immobilier neuf. Ces immeubles sont choisis parce qu’éligibles par la loi Pinel. Ensuite, ces immeubles sont mis en location. Résultat, les revenus locatifs induisent une baisse d’impôts loi Pinel.

 

Si vous domiciliez fiscalement en France, vous pourrez bénéficier du système de la défiscalisation. Pour un contribuable français, ce système engendre une baisse d’impôts. D’ailleurs, à bien les comparer, la SCPI Pinel a les mêmes conditions de détention que l’investissement Pinel. Pour ce qui est de l’immobilier locatif. Bénéficier des avantages fiscaux de la loi Pinel est souscrit à certaines conditions.

Tout d’abord, les immobiliers neufs qui peuvent jouir de cette loi doivent être dans la zone Loi Pinel. Le principe de la Loi Pinel délimite les terrains où seront construits les immeubles de la loi Pinel. De plus, l’investisseur ne doit détenir ses parts de SCPI fiscales que sur une durée allant 6 à 9 ans ou jusqu’à 12 ans. D’ailleurs, un plafond de 300 000 euros ne doit pas être dépassé par an pour les avantages fiscaux.

Les avantages de la SCPI Pinel

La SCPI Pinel recèle de nombreux avantages pour ceux qui savent s’y prendre. Tout d’abord, le principal avantage que l’on tire de cette loi est la baisse fiscale dont bénéficient les adhérents. Nous l’avons souligné plus haut, la SCPI Pinel ne concède d’allègement fiscal qu’en fonction de trois périodes d’engagement :

  • Pour une durée de 6 ans, une réduction de 12 % avec un plafond de 36 000 euros dans un investissement dans une SCPI.
  • Pour une durée de 9 ans, 18 % avec un plafond de 54 000 euros dans un investissement dans une SCPI.
  • Pour une durée de 12 ans, 21 % avec un plafond de 63 000 euros dans un investissement dans une SCPI.

 

Autre avantage, c’est l’absence de la contrainte de gestion. La société de gestion se charge elle-même de tout gérer pour rentabiliser ce qui a été investi. Vous pourrez donc vous retrouver propriétaire d’un joli espace immobilier. Avec un bon rendement et une bonne réduction d’impôts.

Alors qu’en investissement classique cela reviendrait plus cher. Voilà de quoi attirer de potentiels investisseurs. Vu que le lieu d’investissement est déjà délimité comme la zone Pinel, l’investissement est sécurisé. Encore un autre avantage donc. Puisque cette forte sécurité locative peut bien mener à une mutualisation du risque.

 

En effet, les capitaux placés sont faits de manière collective et s’étendent sur plusieurs immeubles. Ces biens immobiliers sont répartis sur tout le territoire français. En moyenne, 2,7 % net de rendement locatif sur l’investissement de départ. Ce qui est très attrayant pour les investisseurs, car le rendement est hors l’avantage de la loi Pinel. Un avantage qui confère une baisse d’impôts dès la première année de souscription à cette loi. Quand on prend en compte la montée des impositions en France, la SCPI est la meilleure solution. Elle offre les meilleurs avantages sur le marché de l’immobilier en matière de réduction fiscale. On acquiert un parc immobilier à usage professionnel et on bénéficie d’une bonne diminution des impôts

 

Face à la hausse d’imposition en France, la SCPI Pinel est une solution optimale. On peut donc acquérir un parc immobilier professionnel tout en bénéficiant d’une réduction fiscale.

 

Les experts qualifient les SCPI fiscales de vaisseau d’investissement immobilier. Ce véhicule de placement donne des moyens à l’épargnant. Il peut donc faire des placements dans des immeubles d’habitation. En plus des avantages fiscaux, l’investisseur n’est pas obligé de s’inquiéter de la gestion de son patrimoine. Tout est pris en charge par un gérant agréé par l’AMF ou une société de gestion. Cette forme de gérance pour les immeubles à usage d’habitation permet de jouir des différentes SCPI.

Ainsi, soit de la SCPI Pinel, soit de la SCPI Malraux, ou encore de la SCPI de déficit foncier. Les préférences en matière d’immobilier vont presque toujours vers la Loi Pinel. Son dispositif de défiscalisation s’étend désormais aux SCPI. Ainsi les immeubles qui répondent aux critères et surtout répondant aux normes énergétiques RT 2012 et BBC. Tout ce qu’il y a à faire, c’est de choisir sa durée de location et le pourcentage de réduction d’impôts qui y correspond.

Les inconvénients de la SCPI Pinel

La SCPI Pinel comme toutes les autres SCPI présente une véritable diversification d’actifs. À vocation exclusive pour les immeubles d’habitation. La SCPI Pinel assure cette diversification de manière accrue et sécurise l’espace immobilier.

Au terme de la location, la même société de gestion ou le gérant se charge de le revendre. Par ailleurs, le ticket d’investissement est très moins cher. À raison de quelques centaines d’euros et qui plus est, sans frais de notaire.

 

Mais tout n’est pas si rose avec la SCPI Pinel. Il vaut mieux y être préparé. Tout d’abord, à cause du plafonnement des loyers dans la zone dite de Pinel, le rendement n’est pas fameux. N’importe qui ne peut louer à ces endroits. Il ne s’agit que de personnes dont les ressources sont connues et dans la fourchette. Cela étant, pas de gains excessifs.

Ensuite, la SCPI Pinel ne dispose pas d’une importante liquidité. Contrairement à la SCPI de rendement. Les dépenses seront donc élevées. Puisque tout est cadré par la loi Pinel, les choix en matière de biens immobiliers ne sont pas nombreux. Autant faire donc référence aux professionnels du métier pour avoir les meilleurs placements. Pour finir, les dividendes par investisseur seront faibles. Surtout par rapport à ceux de la SCPI de rendement.

Et pour espérer un gain plus élevé, il faudra attendre la revente. Revente qui ne se fera que par le gérant ou la société de gestion. L’investisseur n’a pas la possibilité de faire comme bon lui semble. D’ailleurs, rien ne peut être vendu en un bloc, les parts sont cédées au fur et à mesure.

livre yann darwin

Je t'offre mon livre, durée limitée