Le dossier de location

Louer une maison, un appartement, un bureau ou une résidence représente aujourd’hui un challenge. C’est comme un parcours du combattant.

En effet, la recherche d’un logement nécessite de nombreuses aptitudes et attitudes. Elle entraîne aussi d’innombrables dispositions à prendre. Le futur locataire est donc considéré comme un demandeur d’emploi. Il est comme un prestataire à qui l’on fixe des exigences.

Il doit les respecter pour ne pas perdre le logement recherché. La course à la location vous conduit à trouver la maison adéquate. Elle doit respecter les critères minimaux pour une vie confortable. Les besoins d’un jeune couple ne sont pas les mêmes que ceux d’un étudiant ou d’un touriste. Ils ne sont pas non plus ceux d’un salarié qui vit seul. Chacun doit alors choisir le type d’habitation qui lui convient. Il doit être aussi conforme à ses aspirations et à ses besoins.

Vous avez passé les étapes ardues de la recherche. Vous vous sentez prêt à passer à la vitesse supérieure. Vous êtes donc désormais disposé à commencer les visites. Vous voulez du coup déposer votre candidature pour être sélectionné. C’est une autre lutte qui vient de commencer. Vous ne pouvez alors pas vous présenter les mains vides. Une visite de location n’est pas une balade de plaisir. Pour cela, il vous faut une arme. Celle qui combattra pour vous et qui parlera mieux à votre place. Vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté. Vous devez donc avoir un bon dossier de location. Il est comme celui de votre candidature à un poste ou à un examen. La différence ici, c’est que vous postulez pour obtenir votre future maison.

Cela semble un peu ironique, voire de la folie. Mais vous devez vous battre. Sinon, vous n’avez aucune chance dans le rude monde de la recherche de logements.

Le dossier de location met toutes les chances de votre côté. Il permet de garantir votre place auprès des propriétaires. C’est pourquoi il doit contenir de bonnes informations. Celles qui rassurent le propriétaire sur votre capacité à être le locataire modèle. Le dossier de location informe le propriétaire sur un fait important. Il veut savoir s’il est à l’abri des impayés. La raison est toute simple : les impayés de location sont de véritables sources d’ennuis et de déconvenues.

Que doit donc contenir un dossier de location ? Comment se présente-t-il ? Quand se constitue-t-il ? Peut-il attirer les faveurs du propriétaire? Nous vous proposons des réponses à toutes ces questions!

Que demande-t-on dans un dossier de location ?

Vous le savez déjà. Votre dossier de location est votre porte-parole auprès de votre propriétaire. Pour cela, il doit se conformer à des standards bien connus. Généralement, votre propriétaire vous demande des documents afin d’en savoir plus sur vous. Il est intéressé par ce que vous faites dans la vie. Il veut avoir des informations sur vos différents revenus. Il veut obtenir des garanties. Il a besoin de savoir si vous pouvez payer votre loyer à bonne date. En fait, deux choses intéressent vraiment votre propriétaire. Il s’agit de votre capacité à solder à temps et votre moralité. Pour cela, on vous demandera souvent les documents suivants :

  • la photocopie de votre carte nationale d’identité ou de votre passeport en cours de validité ;
  • les 03 dernières fiches de paie si vous êtes un salarié ou les 02 derniers bilans si vous êtes un travailleur indépendant ;
  • le justificatif de domicile qui renseigne sur votre actuel lieu de résidence ;
  • les 03 dernières quittances de votre dernier logement.

Voilà les documents obligatoires de votre dossier de location. Ils vous permettent d’avoir les faveurs de n’importe quel propriétaire. Mais ce n’est pas pour cela que  vous devez vous en arrêter là. Vous tomberiez ainsi dans un piège totalement absurde. Même s’ils sont facultatifs, vous devez aussi fournir les documents ci-après :

  • le dernier avis d’imposition ;
  • la carte de séjour si vous êtes un voyageur ou la carte d’étudiant si vous êtes un étudiant ;
  • l’attestation d’emploi si vous êtes un salarié ;
  • le contrat de travail ou l’attestation de travail si vous êtes salarié sous contrat à durée indéterminée (CDI) de préférence ;
  • le relevé d’identité bancaire (RIB) ;
  • l’attestation de l’aide au logement si vous y êtes sélectionné.

Vous avez besoin de faire bonne impression. Cela peut vous donner une plus grande chance. Les futurs locataires se présentent chez leur futur propriétaire avec une personne qui se porte garante pour eux. On l’appelle souvent la caution. Les cautions sont également priées de fournir tous les documents exigés à leurs cautionnés. Cela permet d’en savoir sur leur capacité à gérer une situation d’impayés de loyers. Nous reviendrons sur les cautions un peu plus loin. Mais en plus des documents, le garant doit ajouter une photocopie de sa taxe foncière. Il le fait s’il est propriétaire de sa maison. Cela en rajoute à son degré de responsabilité qui joue en faveur du locataire.

En outre, voici un conseil important! Faites attention si votre propriétaire vous demande tout autre paiement que le loyer ou le chèque de réservation. Sachez que vous êtes sûrement en train de vous faire escroquer. Suspendez dans ce cas toute la procédure et faites appel aux services compétents.

Les documents exclus du processus de location

Certains documents privés et strictement confidentiels ne doivent pas être demandés. Peut importe le standing de la maison. Quelle que soit la pression qu’il fait sur vous, ne cédez jamais à un propriétaire qui exige les documents suivants :

  • la carte VISALE ;
  • le portrait photo ;
  • la photocopie de votre compte bancaire ;
  • l’attestation de bonne tenue du compte bancaire ;
  • l’attestation d’absence de crédit ;
  • l’autorisation de prélèvement automatique sur votre compte ;
  • le contrat de mariage ou le certificat de concubinage ;
  • le dossier médical personnel ;
  • l’extrait du casier judiciaire du locataire ;
  • plus de 02 bilans pour les travailleurs indépendants ;
  • la carte d’assuré social.

Vous voilà donc fixé sur la nature et les types de documents qu’il faut intégrer dans vos différents dossiers de location. Ne laissez jamais les originaux au propriétaire. Ayez-les sur vous lors de l’entretien et remettez-lui seulement des copies.

Les cautions ou les garanties

Rien ne fait plus plaisir à un propriétaire qui sait que son locataire dispose de toutes les garanties. Cela peut lui assurer le paiement régulier de ses loyers. Votre dossier doit donc faire étalage de toutes vos possibilités en matière de cautionnement.

La caution

La caution est un engagement pris par une personne qui se porte garante lors de votre demande de location. Cette personne peut être une de vos connaissances ou un membre de votre famille. Bien souvent, les propriétaires préfèrent que la caution de leur futur locataire soit un de ses proches parents. Il dépose son engagement dès le jour de la première visite. Il ajoute aussi les pièces à fournir. Il existe deux types de cautionnement : La caution simple et la caution solidaire

  • La caution simple

C’est une méthode de cautionnement qui permet au propriétaire de faire appel à la caution de son locataire. Cela arrive si ce dernier n’honore pas ses impayés de loyers, même après un commandement de payer. Ceci est envoyé par un huissier, avec un accusé de réception. Ce n’est qu’après ce constat d’échec que la caution est informée.

  • La caution solidaire

Cette méthode de cautionnement est beaucoup plus directe. Dès le premier mois impayé, le propriétaire peut faire appel à la caution de son hôte. Ce type de caution implique la prise en charge des impayés du cautionné par la personne garante.

Le visale

Le visale est une garantie loyers impayés mise en place par l’Etat. Il aide les salariés précaires du secteur privé. Il concerne les personnes avec des promesses d’embauche et les jeunes de moins de 30 ans. Il n’inclut pas les non boursiers toujours rattachés au loyer fiscal de leurs parents. Avec ce visa, le locataire n’a plus besoin de garant physique. C’est la structure chargée de délivrer le visale qui paie le propriétaire en cas d’impayés. Le locataire rembourse plus tard sous les conditions définies par le visale. Celui-ci couvre ainsi les 03 premières années de bail du locataire à une hauteur estimée à moins de 1600 euros. Il est profitable aussi pour tous ceux qui se voient empêchés de décrocher un emploi, faute d’avoir un logement.

La Garantie loyers impayés (GLI)

La GLI est une garantie mutualiste à laquelle souscrit le propriétaire. Cela lui permet de se prémunir contre les impayés de son locataire. Il coûte entre 2 et 6% du loyer. Mais il est efficace et paie automatiquement avant d’exiger la rétribution de la part du locataire.

La caution bancaire

La caution bancaire autorise une banque à garantir le processus de paiement de loyers. C’est une option qui est souvent exclusivement réservée aux jeunes actifs et aux étudiants. Elle leur facilite l’accès au logement. Mais en contrepartie, ces couches de personnes couvertes doivent avoir un compte épargne. Elles doivent y cotiser au moins 1% de leur loyer.

Conseils infaillibles pour séduire votre propriétaire avec votre dossier

Soignez votre premier contact

Votre propriétaire doit avoir une bonne idée de vous dès votre premier appel. Vous devez faire montre de sérieux déjà au moment de la visite à travers votre habillement. La tenue de la personne qui pourrait vous accompagner compte également. Profitez au mieux de la visite. Montrez votre intérêt au logement. Renseignez-vous sur les diverses charges et leur distribution. Elles concernent le chauffage et l’isolation. Elles comprennent aussi les performances énergétiques et les différents fournisseurs de l’immeuble. N’oubliez surtout pas votre dossier le jour de la visite.

Mettez en avant vos qualités

Vous devez tout faire pour être le candidat ultime rêvé par le propriétaire. Ne perdez pas la moindre occasion de vanter vos mérites sans verser dans le lèche-botte. Soyez sociable, agréable à votre futur propriétaire. Précisez que vous êtes non-fumeur. Collectez autant de lettres de recommandation que possibles. Avez-vous des voisins qui vous apprécient ? Votre ancien propriétaire ? Votre employeur ? Un garant bienveillant ? Demandez-leur de vous rédiger une bonne lettre de recommandation. Vous l’ajouterez à votre dossier. Votre propriétaire n’en sera que rassuré.

Rédigez une page de garde ou une lettre de motivation

Voilà une astuce qui est bien vue par de nombreux propriétaires. On est souvent séduit lorsque celui qui réclame votre bien se dévoile entièrement. On est rassuré quand il laisse voir clairement et honnêtement ses intentions.

La page de garde

C’est une sorte de sommaire sur vos atouts et vos intentions envers le propriétaire et son bien immobilier. Il comporte votre nom, vos prénoms et une petite présentation. Votre fonction et surtout vos intentions et  engagements en tant que locataire doivent y figurer. La page de garde est la meilleure entame possible pour votre dossier. Elle vous sort du lot et fait de vous un choix de premier rang.

La lettre de motivation

A l’instar d’une demande d’emploi, la lettre de motivation fait votre éloge. Elle séduit le propriétaire en lui dévoilant les points forts que vous possédez. Elle présente d’excellentes garanties et une bonne solvabilité. Elle révèle des revenus stables, une situation correcte et une moralité recommandable. La lettre de motivation prouvera au propriétaire que son bien immobilier vous intéresse. Elle lui montrera que c’est exactement ce qu’il vous faut. Ainsi, vous pourrez démontrer qu’avec vous comme locataire, il n’aura aucun souci à se faire.

Présentez votre dossier sous une forme originale

Dans un dossier de location, la forme aussi compte. Distinguez-vous du lot en lui donnant une présentation différente. Bien agencé, il devrait être constitué d’une quinzaine de documents. Ne les disposez pas en vrac ou dans une simple chemise dossier. Mettez-les dans une pochette colorée. Cette originalité fera la différence. Par contre, si vous  préférez la voie électronique, envoyez un mail avec votre dossier sous forme PDF en un seul fichier.

Vous voilà ainsi paré pour faire mouche auprès de votre futur propriétaire.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

livre yann darwin

Je t'offre mon livre, durée limitée