Comment créer une annonce de vente qui fonctionne ?

Vous avez l’intention de vendre votre bien immobilier ? Vous désirez que la vente se passe le plus vite possible ? Vous avez une multitude de solutions pour y arriver. En effet, vendre un bien immobilier est assez complexe. Il faut passer par certaines étapes qui sont pour le moins obligatoires si vous voulez que cela se passe rapidement.

Parmi ces différentes étapes, se trouve celle de la création d’une annonce. Cela paraît facile, mais détrompez-vous, la création d’une annonce est tout aussi complexe que la vente en elle-même. En effet, il faut que celle-ci soit rédigée convenablement, afin d’attirer les potentiels acheteurs. Une annonce mal écrite fera inévitablement fuir les acquéreurs. Comment donc créer une telle annonce ? C’est le lieu de tout savoir !

 

La structure des informations

Bien entendu, l’annonce que vous devez créer doit renfermer certaines informations sur le logement que vous désirez mettre en vente. Cependant, il ne suffit pas d’écrire les informations, juste pour remplir le texte. Il faut, en effet, ordonner ou structurer votre annonce, afin de la rendre attrayante. Pour ainsi dire, certains éléments doivent être énumérés avant d’autres.

Voici comment procéder !

L’atout principal de l’immeuble

Comme vous l’aurez compris, l’atout majeur de l’immeuble est le premier élément à énumérer, si vous souhaitez attirer des acheteurs, le plus rapidement possible. Il faut en effet que dès qu’un lecteur prend votre annonce, il ait l’information principale qu’il recherche.

Cela vous permettra de donner une réponse automatique au besoin de l’acheteur, et de l’inciter ainsi à vous contacter pour en savoir plus. Cela peut être le prix, ou la surface de l’immeuble. Une annonce qui ne cite pas d’emblée l’atout majeur de l’immeuble, rend votre vente vouée à l’échec.

La localisation du bien

Cela est évident ! Si vous voulez bien vendre votre immeuble, vous devez donner une information au futur acquéreur, sur la situation géographique du bien. Par conséquent, il est important de lui dire exactement où le logement se situe.

En réalité, vous n’avez aucune idée de ce que le futur acheteur recherche. Il peut, par exemple, se cambrer sur le fait que le logement qu’il souhaite acheter, doit se situer dans une zone précise. En lui donnant cette information, vous êtes très susceptible de vendre votre logement à cet acheteur.

Vous devez donc préciser si votre immeuble, est à proximité des transports, ou à proximité des aéroports et des écoles ou hôpitaux. Vous pouvez également préciser si votre immeuble se situe à côté d’une gare, ou à côté d’un commerce.

Cela permettra en effet à l’acheteur de se projeter dans la zone, afin d’entrevoir ses facilités d’accès aux endroits les plus quotidiennement fréquentées. Obligation vous est également faite de décrire le quartier en quelques lignes. Qu’il soit donc calme ou bruyant, résidentiel ou modeste, la description du quartier est un point indispensable pour votre annonce. Elle précise encore plus à l’acheteur, dans quel environnement il se positionnera.

 

La description du logement en lui-même

Comme vous l’aurez compris, l’objet même de l’annonce vient en dernière position. Même si le but principal de l’annonce est de vanter les mérites du logement, cette propagande n’interviendra que plus tard.

En effet, il ne serait pas adéquat d’agresser le potentiel acheteur, avec toutes les qualités de l’immeuble du premier coup, cela pourrait l’agacer, et l’inciter à passer à autre chose. Il faut donc tout d’abord attirer toute son attention, avant de décrire dans les détails, les caractéristiques de votre logement.

Pour ce qui est des caractéristiques, elles ne doivent pas non plus, être trop nombreuses. Il faut en effet, attirer la curiosité du potentiel acquéreur. Vous pouvez donc présenter :

  • Les étages : les étages sont uniquement à présenter, s’il s’agit d’un immeuble à plusieurs étages. Bien entendu, il s’agit d’un élément clé, qui a la capacité de faire balancer le potentiel acquéreur, vers l’achat de votre immeuble. C’est un élément décisif, surtout si, l’acquéreur avait déjà en tête, de vivre dans un immeuble à étage. Si tel est le cas, vous pouvez également mentionner la présence d’un ascenseur.
  • Les autres surfaces : on entend par autres surface, le jardin, la terrasse ou le balcon. La présence d’une cave ou d’un parking doit également être mentionnée.
  • Le système de chauffage : il est aussi important de notifier au potentiel acquéreur, qu’il aura la possibilité de se réchauffer, surtout en période hivernale. Cela pourrait être le déclencheur de son envie d’acheter le logement.
  • Le nombre de pièces : cela va sans dire. En effet, une annonce qui ne stipule pas le nombre de chambres ou le nombre de sanitaires, ne sera pas prise au sérieux et pourrait être considérée comme de l’escroquerie. Mettez donc un point d’honneur à les mentionner.

 

Comment écrire l’annonce ?

Ecrire une annonce, c’est comme faire la cuisine. En effet, il y a certains condiments qu’il faut ajouter, et d’autres pas. Vous devez avant tout, écrire une annonce simple et compréhensible. Veillez aussi à ce qu’elle ne soit pas trop longue, cela risquerait d’ennuyer les lecteurs, et vous faire perdre ainsi de bonnes opportunités.

Pour écrire une annonce qui marche, il faut :

  • Qu’elle contienne des phrases courtes et simples : évitez à tour prix les phrases longues et compliquées. Utiliser des mots simples et faciles à comprendre. Ce n’est donc pas la peine d’utiliser un français soutenu pour faire une annonce. Le lecteur doit pouvoir avoir les réponses à ses questions rapidement, et facilement. N’utilisez pas non plus le superlatif, vous en feriez un peu trop.
  • Qu’elle soit claire et lisible : bien entendu, le potentiel acquéreur passera outre les annonces auxquelles il ne comprend rien, ou qu’il n’a pas la possibilité de lire. Encore une fois, il faut que votre texte soit parfaitement lisible. L’acheteur doit avoir du plaisir à vous lire.
  • Qu’elle évoque le positif : si vous voulez vendre, vous ne devez évoquer que les aspects positifs de votre bien. Evoquer le négatif reviendrait, évidemment, à inciter l’acquéreur à ne pas dépenser son argent dans l’achat d‘un immeuble dont on ne présente que les défauts.
  • Qu’elle insiste sur l’absence d’une agence : l’intervention d’une agence immobilière suppose que l’acheteur injecte plus de revenus financiers qu’il n’a prévus. Vous devez donc le rassurer sur le fait que vous ne faites intervenir aucune agence immobilière.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

livre yann darwin

Je t'offre mon livre, durée limitée