Préparer sa vente

Ressentez-vous le besoin de vendre votre bien immobilier et souhaitez-vous opérer la vente en un temps record? Il vous faut bien sûr dans ces conditions vous préparer vous et votre immeuble, à cette transaction.

En effet, la vente suppose que vous preniez le temps de faire en sorte que tout soit fin prêt avant que vous ne l’effectuiez. Vous devez, comme vous le savez, prévoir le prix et le contrat, mais vous devez aussi veiller à ce que votre demeure soit aménagée en conséquence, pour pouvoir attirer les acquéreurs potentiels.

De plus, le type de préparation de vente varie en fonction du type de logement que vous désirez vendre. Il peut s’agir en effet, d’un logement vide, ou d’un logement occupé. Comment pouvez-vous donc préparer votre vente si vous vous trouvez dans l’un de ces deux cas ? Découvrez en détail, tout ce que vous devez savoir sur la préparation de la vente d’un immeuble !

 

Préparer la vente d’un logement vide

On parle de logement vide lorsqu’il n’est pas occupé. En effet, il est possible pour un acquéreur d’obtenir un immeuble qui n’est occupé par aucune autre personne. Il lui reviendra donc d’acheter ses propres meubles, afin d’occuper le logement.

Avant donc de mettre en vente votre immeuble, vous devez en prendre soin, afin de le préparer pour ladite vente. Vous devez donc :

Refaire la peinture

C’est une étape qui s’avère nécessaire. En réalité, il n’est pas rare que les murs, une fois utilisés, puissent présenter certaines traces. En y accrochant un tableau par exemple, le cadre est susceptible de laisser certaines marques sur le mur. Une couche de peinture ne ferait pas de mal dans ces conditions. De plus, vous pouvez couvrir les différentes traces laissées par les radiateurs ou effacer les traces d’humidité avec de la peinture.

L’essentiel ici, c’est que de redonner vie aux différentes pièces de votre logement. En réalité, il serait très surprenant de voir un futur acquéreur s’intéresser à un logement qui présente des traces de saleté un peu partout sur ses murs. Cela vous permettra aussi d’améliorer les visites effectuées par les acquéreurs avant de se lancer dans l’achat de votre logement. En définitive, la peinture améliore l’aspect de votre logement, pour votre plus grand bonheur et celui des futurs acheteurs.

Entretenir les lieux

Il faut avouer que la décoration intérieure n’est pas le seul élément dont il faut prendre soin, pour préparer un logement à la vente. En effet, il est indispensable que l’intérieur et l’extérieur de votre demeure soient aussi présentables. Vous aurez donc grand intérêt à prendre soin de la cuisine, de la salle de bain, ou encore du jardin.

Faites donc le ménage de fond en comble. Cela peut s’avérer épuisant, mais cela vous garantira une vente des plus rapides. En d’autres termes, pour mieux vendre votre logement, il faut qu’il ne paraisse pas abandonné. Il doit paraître occupé, quand bien même il est vide.

 

Donner des détails

Préparer la vente signifie également que vous devez prévoir ce que vous allez dire aux acquéreurs, avant de mettre votre logement officiellement en vente. Il est donc conseillé ici, de vanter les mérites de votre logement. En d’autres termes, vous devez donner aux visiteurs, une petite idée de la présentation exacte du logement.

Vous devez faire attention à ne pas en rajouter, lorsque vous désirez faire votre annonce. Vous devez, certes, ne dire que du bien de votre immeuble, mais ne pas non plus en faire trop. Il y va de votre crédibilité, et de l’assurance d’une vente rapide et au meilleur prix.

Fixer le prix

Vous ne pouvez prévoir la vente d’un logement, sans en avoir au préalable fixé le prix auquel vous désirez le mettre sur le marché. Ce prix, il faut le souligner, ne doit pas être trop excessif. De même, il ne doit pas être trop bas, au risque de faire fuir les acquéreurs. Pour le fixer, vous devez vous baser sur le prix du marché.

Faites donc vos investigations, pour connaître le prix du m² dans votre zone, afin de déterminer le prix de vente. Cependant, si le logement dispose d’un jardin ou d’une terrasse, ou encore d’une cave, il va sans dire que le prix sera plus élevé que la normale.

Faire des travaux

Faire des travaux d’aménagement est également une étape des plus indispensable, afin de préparer au mieux votre vente. Ainsi, il est nécessaire d’effectuer des diagnostics au préalable, avant de savoir quels sont les travaux que vous devrez effectuer.

Aussi devez-vous prévoir les dépenses adéquates pour y faire face. Si vous n’êtes pas financièrement en mesure d’effectuer lesdits travaux, ce n’est pas la peine de vous lancer dans un tel investissement. Il faudrait également savoir si les travaux que vous avez l’intention d’effectuer, sont en adéquation avec les besoins de vos acheteurs potentiels. Si tel n’est pas le cas, il serait préférable de vous en abstenir.

Enfin, toujours en ce qui concerne les travaux, il est vraiment conseillé de faire du home-staging. En effet, cette pratique vous permet d’aménager les espaces de façon convenable, et d’en faire des photos afin d’attirer plus de clients.

Donner au logement un aspect vaste

C’est également important, dans la mesure où il est peu probable de rencontrer un potentiel acheteur qui veuille se procurer un espace étroit. C’est pourquoi il est toujours préférable de faire voir aux acheteurs potentiels, que l’immeuble que vous mettez en vente est assez spacieux.

Pour ce faire, et comme nous l’avons rappelé plus haut, vous pouvez peindre votre logement. Vous pouvez également remplacer le sol, tout en faisant attention. Le sol que vous devez remplacer ne doit pas être multicolore. Il est préférable qu’il soit uniforme, pour laisser présager un certain sérieux, en ce qui concerne la vente en elle-même.

Il est aussi très conseillé de laisser plus de place au sol, afin de libérer de l’espace pour le passage des visiteurs. Pour ce faire, vous avez la possibilité d’adapter les meubles à l’espace dans lequel vous avez l’intention de les installer. Dans ce cadre, il est aussi préférable de dégager les ouvertures, c’est-à-dire les portails par lesquels vous devez passer.

Veillez aussi à bien gérer l’éclairage. En effet, lors des visites, l’éclairage est tout aussi important qu’en home-staging, car il permet à l’acheteur potentiel de se décider à acheter votre logement.

Préparer la vente d’un logement occupé

La préparation à la vente d’un logement occupé suppose que le logement en question est habité par certaines personnes. Dans ces conditions, toutes les étapes de préparation de vente d’un logement vide sont réalisables, à quelques exceptions près.

En effet, préparer la vente ne se limite pas ici, à prendre soin de l’intérieur et de l’extérieur de votre immeuble. Vous devez ici, tenir compte des délais de vente et des conditions à respecter.

Lorsque la vente doit se faire dans les délais

La vente d’un bien occupé suppose que le logement est loué, par certains locataires. Bien entendu, cela n’empêche pas le propriétaire de vendre son bien, car, le principe ici, c’est que la vente est libre. Cependant, il doit le faire dans un certain délai.

Ce délai varie, en fonction du fait que l’immeuble soit meublé ou non. C’est ainsi que l’on parle de congé de vente. Pour ce qui est de la vente d’un immeuble meublé, préparer la vente devrait se faire 6 mois avant l’échéance.

Quand on en vient à un immeuble non meublé, la durée du congé de vente est de 3 mois. Cet écart est tout à fait normal, car il faut en effet plus de temps aux locataires pour déplacer leurs meubles.

Lorsque la vente se fait hors délai

Lorsque l’échéance de la vente est assez rapprochée ou un peu trop lointaine, vous ne pouvez pas faire grand-chose. Dans ces conditions, le mieux à faire, si vous ne souhaitez pas attendre, c’est de vendre le bien en l’état. Bien entendu, lorsque vous vendez le bien dans ces conditions, le ou les locataire(s) restent en place.

Les conditions à respecter

Si vous souhaitez préparer la vente d’un logement occupé, cela est possible, car, comme nous l’avons rappelé, la vente est libre. Par conséquent, il n’y a aucune condition particulière pour le bailleur. Ici, il ne s’agit pas de congé de vente. Il faut tout simplement que le locataire ait un contrat dûment signé. Dans ces conditions, si la vente est en cours et que votre locataire ne paie pas le loyer, la vente est bloquée, car il vous sera compliqué de trouver un acquéreur dans ces conditions.

Le prix de vente

Pour préparer la vente d’un immeuble occupé, il vous faut prévoir ce que l’on appelle la décote. Cette décote varie en fonction du temps restant, en ce qui concerne le bail. Ainsi, si votre capacité de récupérer votre bien prend un temps énorme, la décote est plus importante.

Lorsque le prix du loyer est semblable à celui qu’on trouve sur le marché, la décote n’est pas très importante. Cependant, il peut s’avérer difficile de faire partir un locataire âgé de plus de 65 ans. Préparer la vente de votre immeuble occupé doit aussi tenir compte de l’âge de vos locataires.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

livre yann darwin

Je t'offre mon livre, durée limitée