L’investissement immobilier

L’investissement immobilier est désormais la solution vers laquelle se tournent de nombreuses personnes pour sécuriser leurs avoirs. Ainsi, le marché ne cesse de croître et est rempli d’offres toutes plus alléchantes les unes que les autres. Les taux d’intérêt sont moindres et les prix pratiqués, plus ou moins accessibles. Avant de se lancer dans l’investissement immobilier, vous devez surtout maîtriser les différentes règles qui régissent le secteur. Vous conviendrez qu’une avancée à l’aveugle ne pourra qu’être le moyen le plus sûr de se ruiner.

Par ailleurs, l’investissement immobilier se décline sous de nombreuses formes et peut concerner  plusieurs biens. Maintes raisons peuvent également justifier le recours à cette option et elles peuvent varier d’une personne à une autre.

Comment s’y prendre pour rentabiliser ? Quels sont les risques liés ? Qu’en est-il de la fiscalité ? Quels sont les différents types d’investissement immobilier qui existent ?

Voici, autant de questions auxquelles vous pourrez avoir une réponse à travers ce guide.

Pourquoi investir dans l’immobilier ?

Il existe plusieurs raisons qui justifient l’investissement immobilier. En voici quelques -unes :

  • Constituer un patrimoine: c’est la raison la plus commune. En effet, investir des capitaux dans ce secteur permet de sécuriser les avoirs. Cependant, il faut savoir que cela se fait sur le long terme, contrairement à d’autres options comme la bourse et les casinos.

 

  • Préparer sa retraite: c’est aussi l’une des raisons pour lesquelles certaines personnes décident d’investir dans l’immobilier. Ainsi, elles se lancent dans l’achat du bien immobilier quelques années avant d’arrêter leur activité professionnelle. Cette technique permet d’en jouir au moment opportun.

 

  • Économiser sur les taxes: pour bénéficier de réductions d’impôts, la bonne vieille méthode consiste à investir dans des biens immobiliers. Les amoureux de défiscalisation ont bien compris le principe et s’y livrent à cœur joie. Cependant, il est important de ne pas oublier de s’intéresser au résultat net. Tout en réduisant l’impôt, vous devez également pouvoir faire croître vos revenus nets.

 

  • Rapprocher les parents et les enfants: ce cas de figure n’est pas rare, surtout quand les uns et les autres sont éloignés d’un point de vue géographique. Quelque fois ce sont les enfants qui achètent le bien immobilier pour rapprocher leurs parents d’eux. De l’autre coté, les parents peuvent aussi acheter un bien immobilier pour assurer l’avenir de leur progéniture par exemple. Dans ce cas ils mettent le plus souvent le bien en location dans un premier temps, et deviennent pleinement propriétaire ultérieurement.

Voila quelques unes des raisons qui justifient l’investissement immobilier. Vous pourrez certainement vous y retrouver.

ville

10 conseils pour réussir son investissement dans l’immobilier locatif

Avant de vous lancer dans ce type d’investissement immobilier, il faut clairement définir les objectifs que vous souhaitez atteindre. Pour cela, vous devez prendre le temps de réfléchir et de mentionner par écrit vos différents objectifs. Voici 10 conseils que vous devez suivre si vous espérez optimiser votre investissement :

  • Trouvez un vendeur qui souhaite vendre

    Autrement vous perdez non seulement du temps mais aussi de l’argent. L’objectif est d’avoir un bénéfice dès que vous achetez le bien immobilier sans attendre la revente. Si le prix d’achat est trop élevé, vous aurez bien du mal à rentabiliser même avec une gestion exemplaire. L’état du marché au moment de la revente ne peut être connu à l’avance, raison pour laquelle vous devez mettre toutes les chances de votre côté dès le départ. Vous focaliser sur la rentabilité immédiate vous permet donc de ne pas prendre le risque de vendre votre bien quand vous n’aurez plus le temps de l’entretenir.

    En somme, vous ne devez pas surestimer le bien immobilier que vous comptez acheter ni les loyers que vous pourrez en tirer.

  • Choisissez votre cible

    Cela vous permettra de savoir vers quel type de bien immobilier aller si vous souhaitez faire une acquisition. Les petites surfaces par exemple sont très appréciées par les étudiants. L’emplacement est également un paramètre que vous devez prendre en compte, car il est étroitement lié à la cible que vous visez.

  • Multipliez les recherches et faites moins de propositions

    Il est conseillé de visiter un grand nombre de biens immobiliers avant de vous décider pour l’achat. il existe de nombreuses façons de rechercher le bien immobilier idéal dans lequel vous pourrez investir. Voici quelques manières de procéder :

  • Internet

    Vous avez la possibilité d’avoir une foule d’informations en rapport avec une grande variété de biens immobiliers. Vous pouvez par exemple, vous renseigner sur l’environnement, la réputation de la ville, etc. En utilisant internet, vous pourrez également savoir s’il y a à proximité des casinos, des aéroports, etc. Si trop de biens sont disponibles dans la zone, alors la situation risque d’être compliquée à gérer. La qualité des infrastructures est aussi d’une grande importance, tout comme l’activité économique.

  • Les personnes et tendances

    Vous devez vous rendre sur place pour discuter avec les gens du coin pour vérifier les biens immobiliers que vous ciblez. De cette manière, vous pourrez plus aisément savoir à quoi ressemblera le coin dans une dizaine d’années par exemple.

  • L’environnement immédiat

    Vous devez surtout vous focaliser sur les commerces, les écoles et même les transports. L’environnement constitue un facteur d’attractivité des biens immobiliers, surtout s’ils sont destinés à être loués.

  • Achetez à proximité de chez vous

    Tout comme acheter dans un endroit que vous connaissez bien. De cette manière vous saurez vraiment ce que vous êtes en train d’acheter et cela sera un atout permettant d’intervenir plus aisément en cas de problème. Si vous assurez la gestion locative de votre bien immobilier vous-même, cela sera un plus. vous reconnaîtrez que faire tout un voyage pour résoudre un petit problème locatif n’est pas vraiment l’idéal.

  • Mettez en place une équipe qui maîtrise les rouages de l’investissement immobilier locatif

    Vous ne pourrez pas réussir sans vous entourer d’un notaire, d’un comptable et d’un agent immobilier. Avoir un artisan sous la main peut également être un plus, tout comme s’entourer d’architectes, d’assureurs, etc. tout dépend des objectifs que vous visez mais s’entourer d’une telle équipe vous permettra d’être sérieux depuis le début. Certaines personnes prennent la décision d’investir avec un partenaire, mais vous devez vous assurer :

    • D’être complémentaires
    • D’être capables de discuter de façon saine à propos d’une idée
    • De pouvoir travailler et vous partager équitablement les bénéfices
    • Que vous avez les mêmes attentes
    • D’avoir les mêmes valeurs
  • Oubliez l’instinct

    Vous devez en matière d’investissement locatif, analyser rationnellement les choses. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez faire une liste des différents critères. Ces dernières vous éviteront de tomber sous le charme de n’importe quel bien et vous lancer à corps perdu. Quelques fois des problèmes que vous remarquerez vous permettront de renégocier le prix du bien que vous souhaitez acquérir.

  • Étudiez la rentabilité

    C’est le meilleur moyen d’éviter les mauvaises surprises, mais surtout de savoir à quoi vous attendre. Si la rentabilité est inférieure à 6% net après déduction des impôts, cet investissement peut être discuté. Aussi vous devez prendre en compte deux paramètres que sont le loyer potentiel et le loyer futur. Le premier est celui que vous pouvez obtenir en procédant à des changements mineurs afin de donner plus de poids au loyer.

Le loyer futur, en ce qui le concerne, est celui que vous pourrez obtenir en vous fondant sur la progression et l’environnement. Tout cela est bien entendu encadré par les différentes dispositions légales. Vous devez également prendre en compte les frais relatifs à l’entretien, car ils seront plus élevés dans le temps. Retenez que plus un bien immobilier vieillit et plus il nécessite d’être entretenu.

  • Financez sans oublier que vous investissez dans l’immobilier locatif

    Quelquefois, cela peut prendre un temps plus ou moins long pour trouverez le financement nécessaire. Pour ne pas laisser une opportunité, vous devez savoir au préalable que vous disposez des ressources nécessaires. Cela est aussi valable pour la capacité d’emprunt.

  • Faites le nécessaire et informez-vous

    Vous aurez besoin de faire assurer le bien immobilier, alors faire appel à un avocat en ce qui concerne le volet légal est indispensable. En somme, il sera parfois question d’investir en conséquence si vous comptez sécuriser l’affaire dans laquelle vous comptez investir. L’actualité peut aussi être une bonne source d’information car vous pourrez facilement découvrir plein de choses à propos du bien immobilier que vous souhaitez acquérir.

  • Entourez-vous de bons gestionnaires

    La gestion est une affaire sérieuse qui ne laisse pas la place à l’improvisation. Une mauvaise gestion peut faire couler votre affaire en un rien de temps. Même si au départ vous avez prévu de gérer vous-même le bien immobilier, il est toujours conseillé de prévoir dans vos finances une marge pour confier le travail à un pro.

Les risques inhérents à l’investissement immobilier

InvestirComme vous pouvez certainement vous en douter, investir dans l’immobilier n’est pas sans risques. Vous devez avoir une vue de ces différents inconvénients afin de sécuriser votre affaire. Voici quelques -uns des risques les plus courants dans ce domaine :

  • Le risque du marché: en ce moment le marché de l’immobilier offre de bonnes perspectives. Cependant, les fluctuations des prix et taux d’intérêts peuvent influencer la fréquence des achats. Vous ne devez pas acheter le bien immobilier au-delà de sa valeur, et cela passe par une négociation avant de finaliser votre achat.

 

  • Le risque de vacance locative: avant de vous lancer dans un investissement locatif, faites attention à la vacance. En effet, un mois de loyer en moins risque de créer un grand déficit dans vos revenus mensuels. Vous en sentirez les effets puisqu’il est important de payer tous les mois les impôts et autres charges.

 

  • Le risque d’impayés: c’est le plus important en ce qui concerne l’investissement dans l’immobilier. Tous les propriétaires à un moment ou un autre, font face aux impayés. C’est un risque que vous ne devez pas sous-estimer, car il n’est pas très aisé d’expulser un locataire.

 

  • Le risque de dégradation: il est constant et vous ne devez en aucun cas le négliger.

 

  • Les malfaçons : si vous ne procédez pas à une inspection minutieuse avant l’achat, vous pourrez vous retrouver avec une facture assez salée en ce qui concerne les réparations.

Dans quel bien immobilier investir ?

Si vous souhaitez aujourd’hui investir des capitaux dans l’immobilier, la pierre est la meilleure niche. Cela ne résout pas tout pour autant, car vous devez en plus trouver le meilleur investissement.

L’immobilier locatif est l’option vers laquelle vous tourner si vous souhaitez rentabiliser votre investissement.

La Loi Pinel permet dans ce sens de bénéficier d’une réduction d’impôt en fonction des cas. Ce type de niche vous permet d’avoir droit à des revenus mensuels plus ou moins conséquents en fonction de plusieurs paramètres.

Vous aurez principalement à vous décider pour les grandes ou petites surfaces. L’idéal serait d’opter pour les petites surfaces et ceci pour de nombreuses raisons :

  • La demande est forte: le marché est toujours en demande et vous n’aurez aucun mal à mettre ce type de biens en location. Les étudiants sont la meilleure cible à viser.
  • L’investissement est raisonnable: les prix pratiqués pour ces petites surfaces sont assez accessibles. Il est alors conseillé d’investir dans plusieurs logements afin de sécuriser vos avoirs.
  • Une bonne rentabilité: puisque la plupart des studios sont situés dans des régions où la demande est très forte, il est assez facile de rentabiliser votre investissement dans le temps.

En dehors des petites surfaces qui vous permettent de rentabiliser, vous pouvez également investir dans les parkings. La mise de départ n’est pas très élevée et la rentabilité suit assez rapidement. Le marché est très demandeur et vous ne regretterez pas d’y investir des capitaux. Essayez.

Investir dans l’immobilier : quelques pistes

En tant que personne active, il est important de se constituer une épargne. Si de nombreuses possibilités en matière d’investissement immobilier existent, le locatif est recommandé. Ainsi, il est plus facile de constituer votre patrimoine et le faire grandir au fil du temps. Aujourd’hui, il est possible de bénéficier de plusieurs facilités comme la Loi Pinel. Quant à la question de savoir où investir, vous devez absolument opter pour une ville avec un dynamisme élevé. Ce n’est que de cette manière que vous pouvez vous assurer une bonne rentabilité.

Certaines personnes optent pour l’investissement dans les beaux quartiers. Seulement, ce n’est pas toujours payant. Vous tirerez plus d’avantages d’un petit studio situé dans une zone à fort trafic qu’une maison dans un beau quartier. Dans ce cas de figure le prix au mètre carré est assez élevé, ce qui influe directement sur le loyer. De ce fait la marge de manœuvre est réduite et votre clientèle, l’est également.

Quelques personnes ont recours à des intermédiaires, mais est-ce une bonne option ? Tout dépend, mais quelques propriétaires préfèrent déléguer les différentes démarches administratives. L’avantage de cette option est que vous pourrez vaquer à d’autres occupations tandis que quelqu’un s’occupera de la recherche des locataires. Comme il est possible de l’imaginer, l’intermédiaire sera rémunéré pour les services rendus. En recourant à une agence immobilière, vous paierez donc des frais. Voilà pourquoi il est recommandé d’évaluer la situation avant de se lancer.

Quel type de location choisir ?

En ce qui concerne l’immobilier locatif, vous aurez principalement à choisir entre la location vide ou meublée. Chaque option possède ses particularités et vous devez absolument les connaître avant de vous lancer :

Location vide

Cette option est moins risquée avec la particularité d’avoir un loyer plus accessible. En somme, vous ne pourrez pas louer un bien immobilier vide au même tarif qu’un meublé. Le principal avantage s’il est possible de parler en ces termes est la diminution des frais relatifs à la gestion, de même que l’entretien.

 

Location meublée

L’OPCI a la possibilité d’investir dans les immeubles, mais pas que. Son champ d’action s’étend aussi aux actifs immobiliers indirects. L’organisation peut également posséder différents instruments financiers, se servir de l’effet de levier du crédit pour tirer le plus d’avantages possibles.a

En louant un bien immobilier meublé, vous en tirez de nombreux avantages comme :

  • La rentabilité: puisque le loyer est plus important, la rentabilité lui est proportionnelle. Pour déterminer le rendement locatif net, vous devez absolument soustraire les différentes taxes et autres charges.
  • La fiscalité: en tant que loueur en meublé non professionnel (LMNP), vous pouvez bénéficier d’impôts sur la moitié de vos revenus locatifs. De cette manière, il est plus aisé de défalquer les charges et les recettes issues de la location.

5 niches immobilières dans lesquelles investir

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier, la meilleure option est la pierre. Voici 5 pistes à suivre :

  • L’immobilier locatif: vous profiterez des nombreux avantages relatifs à l’investissement dans l’immobilier avec la Loi Pinel. En fonction de la durée, vous pourrez bénéficier de nombreux allègements fiscaux. L’autre avantage de ce type d’investissement est qu’il fait croître les revenus. Vous pourrez ainsi vous constituer un patrimoine et envisager une retraite paisible en percevant régulièrement des loyers.

 

  • La résidence senior: c’est l’un des placements les plus rentables et ceci, pour de nombreuses raisons. La population est de plus en plus âgée et vous pouvez ainsi profiter de cette opportunité. Les résidences seniors permettent de proposer des logements pour les personnes âgées, mais également une panoplie de services complémentaires. L’avantage de la résidence senior est son coût plus accessible que la maison de retraite, mais également son confort.

 

  • La rénovation de vieux biens immobiliers: procéder à l’achat d’un bien immobilier qui ne peut pas être habité dans son état et le rénover permet d’avoir des réductions d’impôts. En mettant en location le bien, vous pourrez plus facilement défalquer le montant des travaux du loyer.

 

  • Les résidences étudiantes: la demande est très forte de ce côté et a l’avantage d’être constante. Il y a de plus en plus d’étudiants pour peu de logements disponibles, et vous pouvez en profiter en vous plaçant sur ce marché. Ce type de bien immobilier est donc sûr.

 

  • Le viager: cette option d’investissement existe depuis longtemps et reste très attractive si vous souhaitez investir des capitaux. De plus, vous n’aurez une idée de la valeur du viager qu’au décès du vendeur. Les honoraires du notaire sont également fonction de la valeur du bien immobilier considéré.

Coup d’œil sur la Loi Pinel

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier et en tirer le plus d’avantages, il est important de connaître quelques principes. En matière de législation par exemple, vous devez vous approprier tous les contours de la Loi Pinel. C’est une disposition légale qui a été mise en place le 1er janvier 2015 pour donner un coup d’accélérateur dans le domaine de la construction des nouveaux logements en France. Grâce au dispositif Pinel, vous pourrez donc bénéficier d’un allègement fiscal (de 12%, 18% ou 21%) en fonction de la période d’engagement (6, 9 ou 12 ans).

Vous avez la possibilité d’acheter un nouveau ou ancien logement et le rénover pour bénéficier de tous les avantages de cette loi. La seule condition est que le bien que vous souhaitez louer doit se situer dans l’une des zones Pinel et le loyer doit être encadré par la loi.

Pour conclure

Si vous souhaitez placer votre argent et le faire fructifier de façon durable, investir dans l’immobilier est donc la meilleure chose à faire. Ce n’est pas pour autant facile ni évident, car vous devez prendre en compte de nombreux paramètres. Il s’agit entre autres des atouts, des inconvénients, mais aussi des risques inhérents. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez également profiter des dispositions légales en la matière. Il s’agit par exemple de la Loi Pinel et tous ses contours.

Ce guide contient en somme toutes les informations utiles pour réussir votre investissement immobilier. Il renseigne également sur les pièges à éviter pour rentabiliser au mieux vos capitaux. Vous n’aurez donc plus d’excuses pour vous tromper ou enregistrer des pertes. Toutes les cartes sont désormais entre vos mains.

Vidéo à regarder : ???? 10.000€ PAR MOIS, SANS RIEN FAIRE !

5 Commentaires

  1. L'henoret Quentin

    Bonjour,
    tout d’abord merci pour votre blog, cela apporte beaucoup d’informations. Cependant, après plusieurs recherches, j’ai du mal a trouvé des informations sur des projets immobiliers à plusieurs personne (2 ou 3) pour faire de la location en meublé. On a regardé beaucoup d’information sur les SCI (IS ou IR) mais en termes de rentabilité et d’avantages fiscaux cela ne me semble pas très intéressant. Après avoir votre video Youtube avec Seb (location meublé courte durée), il nous semble que la location meublé longue durée nous semble plus intéressante financièrement. Nous sommes à Toulouse et avec Airbus les locations meublés se portent bien. Merci d’avance pour votre retour. Cordialement. Quentin

    Réponse
    • Equipe EnfinRentable

      Bonjour Quentin,

      Dans un premier temps, la SCI implique en effet d’être au minimum 2 et seule celle à l’IS permet de faire du meublé. A l’IS, le soucis est que les dividendes ne doivent pas en sortir pour rester imposés à 15% (jusqu’à un certain montant) et en cas de revente, la plus value est calculé à partir de la valeur comptable et non de vente ce qui peut générer une forte plus value.

      Le statut LMNP reste donc le mieux adapté. Tu as la possibilité d’être en nom propre ou en indivision. En cas d’indivision, il s’agira d’une personne morale, les démarches administratives sont un poil différentes mais tout le reste est identique. Tu ne perds qu’un seul avantage, les frais de comptabilité pour l’indivision ne font plus l’objet d’une réduction d’impôt comme en nom propre.

      Yann propose une formation dédiée à ce sujet : https://darwin.enfinrentable.fr/power-meuble les démarches pour l’indivision sont expliquées dans le groupe facebook lié à la formation.

      Réponse
  2. Mondé

    Je suis intéressé par ce guide

    Réponse
  3. Sylvain

    Bonjour,
    Je me decide enfin a me bouger. Er après des centaines d heures de video youtube, j aimerais me former concrètement, mais je suis perdu dans toutes ces formations !
    Laquelle me conseiller pour débuter ?

    Réponse
    • Équipe EnfinRentable

      Salut Sylvain,

      Nous ne pouvons t’en conseiller qu’une que tu sois débutant ou confirmé, tu auras accès à tout le savoir de Yann.

      http://darwin.enfinrentable.fr/academie

      A très vite 😉

      Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

livre yann darwin

Je t'offre mon livre, durée limitée