Investir dans l’immobilier en Charente-Maritime

Il contient de jolies îles au fort pouvoir attractif. Le département de Charente Maritime possède ce qu’il faut pour avoir un marché immobilier en évolution. Dans la région, ce qui intéresse plus la clientèle ce sont les logements anciens. Ce qui rend le département tout à fait charmant.

La bonification de la pierre à Charente-Maritime

Le prix de la pierre à Charente-Maritime a beaucoup progressé. Plus de 4,3 % de hausse pour les appartements anciens et plus de 3,4 % pour les maisons anciennes. Une hausse qui dépasse même la moyenne nationale qui se situe respectivement à 1,7 % et 1,9 %.

D’ailleurs, c’est la ville de Jonzac qui tient le flambeau pour les maisons anciennes avec plus de 12 %. Les prix sont raisonnables et tournent autour de 120 000 euros, notamment pour une maison située sur l’île de Ré. Pourtant, on pourrait dire que des hausses sont caractéristiques dans les îles. Celles de Ré et d’Oléron montent jusqu’à 8,2 % et 7,9 % pour les maisons anciennes. Ceci, à cause des clients pour la plupart étrangers et surtout parisiens. S’il y a une région qui maintient les prix les plus bas, c’est bien Royan où la population est bien âgée.

L’offre est en pleine hausse avec 6,8 %. Mais c’est seulement le cas de Royan, vu que chaque commune a ses prix propres. Le prix de vente moyen tourne autour de 147 000 euros à Saint-Just Luzarches. Il atteint les 290 000 euros à Saint-Palais-sur-Mer.

À Rochefort par contre, ce sont les appartements anciens qui ont la côte avec plus de 7,2 % de hausse. Tandis que le marché des maisons anciennes est resté stable. Dans le même temps, à La Rochelle, ce sont les programmes immobiliers neufs qui dirigent le marché à la hausse.

Pourquoi la Charente-Maritime et pas ailleurs ?

Plus il s’en sort, plus les prix montent. Cela impacte le marché des appartements anciens et des maisons anciennes. Rien de moins pour les acheteurs qui affluent et profitent de la fameuse loi de Pinel. Vu qu’elle favorise la défiscalisation immobilière. Mais aussi des banques pas trop difficiles sur les conditions de prêt et des taux d’intérêt toujours en dessous de 2 %. Résultats des courses ?

Les opérations immobilières ont augmenté de près de 30 % selon les secteurs. Et le prix de la pierre charentaise a fortement augmenté jusqu’à atteindre les 3 %. Pour la location, on s’en donne à cœur joie vu que le rendement bat des records. Il supplante même certains placements financiers sans les risques. Le seul secteur qui n’a pas suivi l’embellie du marché est bien celui des terrains à bâtir. Il observe plutôt une baisse de 5,7 % dans tout le département. Cette chute atteint 10,2 % à Saint-Jean-d’Angély, 14,4 % à Saintes et 19,7 % à Rochefort.

 

Ce qu’il y a de bien à Charente-Maritime, c’est la collaboration de tous les professionnels du métier. Ces derniers s’impliquent activement pour apporter le meilleur à la demande qu’à l’offre. Qu’ils soient constructeurs, promoteurs. Notaires ou agents immobiliers. Tout le monde met la main à la pâte pour maintenir le marché immobilier charentais assez compétitif.

livre yann darwin

Je t'offre mon livre, durée limitée