Investissement immobilier à Toulouse

Toulouse est une ville olympique. Elle est la capitale de la région française de l’Occitanie. Élue en 2016, par Explorimmo, devant Bordeaux et Nantes. Toulouse est nommée première ville où l’on peut effectuer un investissement immobilier. Et ce pour la deuxième fois consécutive.

Toulouse offre en effet une excellente qualité de vie. Des investisseurs se font charmer de plus en plus par la technopole européenne. Son PIB régional estimé à 76 552 000 d’euros. Par ailleurs, cette ville attire également les étudiants grâce à ses prestigieuses écoles.

Autant de facteurs qui nous incitent à analyser minutieusement l’opportunité d’un investissement immobilier à Toulouse. Est-il opportun d’investir dans l’immobilier à Toulouse ? Si oui, comment ?

Quels atouts offre Toulouse à un investisseur immobilier ?

Toulouse est l’une des communes françaises les plus habitées. Elle arrive quatrième dans le classement derrière Paris, Marseille et Lyon. Elle compte en effet plus de 1 460 950 habitants dans l’aire urbaine de Toulouse. Par ailleurs, en 2012, elle était la sixième offrant le plus d’opportunité pour investir.

Mais aussi pour rentabiliser efficacement. Soulignons que ce classement est le résultat d’une analyse complète. Une analyse sur les potentialités des 30 plus grandes villes de France. Les critères ayant sous-tendu cette analyse sont l’emploi. Les prix du marché locatif, les étudiants et la démographie.

 

 

De la région de l’Occitanie, Toulouse est le chef-lieu du département de Haute-Garonne. Cette ville offre une qualité de vie très plaisante. Elle se fait appeler la « Ville rose » en raison des briques en terre cuites qui ont servi pour ériger ses bâtis. En effet, elle présente une architecture identique à celle des villes du midi de la France. Capitale de l’industrie aéronautique européenne, Toulouse est une technopole. Elle compte une variété d’industries et d’instituts de recherches de pointe. Les plus de 100 000 étudiants qui y vivent dénotent de la qualité des conditions estudiantines et culturelles. Selon le magazine l’Express du 11 juin 2010, elle est la ville la plus dynamique de France en 2009. Ce même titre réapparaît en 2015 dans le magazine économique « Challenge ».

 

Les dispositifs économiques favorables aux investisseurs

Industrieuse depuis ses deux dents, Toulouse est la technopole européenne. Elle regroupe dans plusieurs secteurs des industries de pointe. Il s’agit des secteurs comme l’informatique, l’aéronautique, l’électronique, la pharmacie. L’aérospatial aussi en plus des services comme le Météopôle.

 

Par ailleurs, la population toulousaine est dans l’ensemble très jeune et dynamique. 42 % de la population sont âgés de moins de 29 ans. Les 20 000 habitants de plus enregistrés chaque année dénotent de la croissance démographique très forte dans cette ville.

 

Toulouse est par ailleurs une importante ville étudiante, le quatrième pôle de toute la France. Avec sa grande université créée depuis le Moyen Âge. L’Atlas régional des effectifs d’étudiants MENESR 2015-2016 nous renseigne à cet égard. Toulouse accueille pas moins de 100 000 étudiants. Il est important de souligner la diversité des secteurs d’activités.

Et la présence d’importantes multinationales d’envergure internationale. Ils font de cette ville l’une des plus attractives de France. En outre, le taux d’endettement est très faible dans cette ville. Surtout en raison de ce qu’elle n’a pas enregistré de crises après la Seconde Guerre mondiale.

 

Les potentialités culturelles de Toulouse

La « Ville rose » est une capitale culturelle. En effet, elle offre de nombreuses activités, dont les concerts, le théâtre et les expositions. L’important nombre d’institutions culturelles est significatif. Il démontre son effort à être consacré capitale européenne de la culture. Il s’agit entre autres du célèbre théâtre du Capitole. Le grand théâtre Daniel-Sorano ; le théâtre de la Cité TNT, etc.

 

Aussi la ville rose tient-elle à son patrimoine religieux en majorité catholique. Néanmoins, on y retrouve un brassage cultuel très chaleureux. Des synagogues aux mosquées, sans oublier les temples orthodoxes et bouddhistes.

 

Par ailleurs, la musique occupe une place importante dans la culture toulousaine. Ainsi, le théâtre du capitole propose les ballets et les opéras. Elle compte une compagnie de ballet et un Chœur mixte. Cet orchestre national du Capitole s’est taillé une réputation internationale.

Notamment en ce qui concerne la musique classique. À côté de la musique se trouve la peinture et le sport. La culture toulousaine est une culture riche de plusieurs apports. Cette mixité culturelle s’explique par les vagues d’immigration d’Espagnoles. De pied-noir et de Maghrébins. À cela s’ajoute la diversité de la jeunesse estudiantine qui chaque année vient s’installer.

 

De quels atouts touristiques dispose la Ville rose ?

Toulouse est un réservoir de collections d’art aussi bien antique que moderne. Les nombreux musées toulousains témoignent d’un patrimoine historique riche. Il s’agit entre autres du musée Saint-Raymond, du musée du Vieux Toulouse, du Musée Paul Dupuy, du musée Georges Labit, etc.

Ces musées sont abrités par des bâtiments industriels réadaptés pour la cause. La « Ville rose » a toujours été extravertie quant aux cultures d’ailleurs. Ainsi qu’aux influences étrangères. L’opéra et l’orchestre symphonique de Toulouse en font une destination de choix pour les touristes. Il ne faut surtout pas oublier le Sport. La capitale wisigothe est incontestablement la ville du Rugby. Ce n’est d’ailleurs pas par hasard si le Club toulousain est le plus titré de toute l’Europe.


Par ailleurs, les hôtels particuliers du XVIe siècle ne se comptent plus à Toulouse. On parle de plus de 70 hôtels particuliers. Fruit de la fortune que se sont faite les bourgeois d’alors dans le commerce de Pastel. Les parlementaires en ont également érigé.

 

Aussi la « Ville rose »’ regorge-t-elle de bâtiments remarquables. De monuments historiques inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. La plus célèbre des bâtiments est le Capitole. On y retrouve l’hôtel de ville, un opéra, la salle des illustres et un orchestre symphonique. Le Donjon du Capitole, situé à l’arrière, abrite les locaux de l’office du tourisme. En ce qui concerne les monuments historiques, il y en a beaucoup. Nous avons entre autres la Basilique Saint Sernin, le Capitole et le Canal du Midi.

 

À tout cela, il faut ajouter l’important nombre d’espaces verts. Il s’agit d’un ensemble de 1000 hectares de verdures avec 600 points verts, 160 jardins.

 

Dans quelles mesures faut-il investir dans l’immobilier à Toulouse ?

Vous optez pour un investissement immobilier locatif, il est important de noter ceci. Maîtrisez le dispositif de défiscalisation en vigueur. Ces dispositifs sont en effet divers et présentent des spécificités, des avantages et des inconvénients. Le plus judicieux lors de votre achat immobilier à Toulouse serait de connaître la loi. Ceci, afin de choisir laquelle serait la mieux pour vos besoins en termes de rentabilité. Mais aussi en termes de sécurité fiscale.

 

Ces dispositifs sont les suivants : la Loi Censi-Bouvard ; la Loi Pinel. La Loi Malraux, le Statut LMNP à Toulouse et le dispositif monuments historiques à Toulouse.

 

La Loi Censi-Bouvard toulousaine

La loi Censi-bouvard est un dispositif astucieux. Il permet à une personne physique soumise à l’impôt sur le revenu de réduire le montant de son imposition. Pour cela, il faut qu’il investisse dans l’immobilier neuf. Obligatoirement situé dans une résidence de services. Le local est ainsi affecté à la location meublée, pour une durée minimale de 9 ans dans une résidence de services. Les loyers perçus font alors partie de la catégorie des Revenus BIC. La réduction d’impôts s’élève dans ce cas à 11 % du montant global de l’investissement, limité à 300 000 € investis.

 

 

De plus, 50 % environ des logements affectés à la location au sein de la cité Toulousaine sont meublés. Ce genre de logement est réputé pour être facile de gestion en plus de l’abattement fiscal. Vous auriez aussi fini les soucis de vacance locative. Le marché immobilier toulousain en a véritablement besoin. Qu’il s’agisse des étudiants ou des fonctionnaires en mission. Pourquoi se priver d’un tel investissement rentable avec le dispositif Censi-Bouvard ?

 

La Loi Malraux toulousaine

La loi Malraux est aussi un dispositif fiscal. Il a pour objectif la conservation du patrimoine historique français. Elle concerne les personnes physiques soumises à l’impôt sur le revenu. Elle favorise ceux qui misent dans l’immobilier ancien locatif à restaurer. Ils bénéficient en effet d’une réduction d’impôt. Cette réduction est calculée sur les frais de travaux dans la limite de 100 000 € l’an. Notons que le montant de la réduction est fonction du secteur concerné. Dans les secteurs sauvegardés, la réduction est de 30 % et de 22 % dans une ZPPAUP. Il s’agit des Zones de Protection du Patrimoine Architectural Urbain Paysager.


Le bon nouveau est qu’à Toulouse l’hypercentre de la ville est le secteur le plus privilégié. C’est en effet dans cette zone que se situent les appartements anciens en quête de locataires. N’est-ce pas là une occasion de contribuer à la sauvegarde du patrimoine historique ? De profiter des avantages fiscaux qui en découlent et de posséder un bien locatif ?

 

La Statut LMNP Toulousain

Les avantages de ce dispositif interviennent dans le cadre d’une location meublée. La location meublée suppose un logement équipé du minimum viable, meubles et literie. Ces avantages offrent la possibilité pour l’investisseur de récupérer la Taxe sur la valeur ajoutée sur le bien. Ou encore la possibilité d’amortir la valeur comptable du bien selon le principe de l’ARD.

 

À Toulouse, ce dispositif pourrait vous permettre d’investir dans les petits appartements. Dans les studios pour accueillir le monde estudiantin. Les touristes et les fonctionnaires occasionnels.

 

Le Dispositif Monuments historiques

Ce dispositif vous permet de déduire les frais des travaux de rénovation. Déduction faite du revenu brut total et imposable de l’exploitation du bien. Il est donc basé sur le principe de déduction d’impôts. Ils doivent être étalés sur trois ans. Les conditions qui vous donnent droit à cet avantage sont les suivantes.

Il faut d’abord que le bien en question soit officiellement classé ou agréé par le ministère de la Culture. En plus, des travaux de réfection doivent être projetés en vue de la location du dit bien. La restauration doit en effet être complète et sous le contrôle vigilant d’un Architecte des Bâtiments de France.


Il est donc tout à fait possible, comme pour la Loi Malraux, d’investir à Toulouse. Vous aurez juste à vous intéresser à l’hypercentre et même partout ailleurs. Vous dénicherez des bâtiments anciens classés monuments historiques. Vous pouvez donc y investir et rentabiliser efficacement.

 

L’emplacement idéal pour votre bien immobilier compte tenu de vos objectifs

Après avoir mis la main sur le dispositif fiscal qui répond à vos besoins, il vous faut le situer efficacement. Dans le souci de répondre précisément aux attentes de votre cible. Il est à ce titre productif de le situer de façon stratégique. C’est-à-dire qu’il faut qu’il soit proche des écoles, les loisirs, les transports, etc.

 

La Côte-pavée pour les Familles

La Côte-pavée est un quartier résidentiel très calme qui assure la sérénité des familles à Toulouse. Malgré le prix relativement élevé du m2, la Côte-pavée reste le coin idéal pour un investissement en Loi Pinel ou Malraux. C’est par ailleurs le secteur le plus convoité après le centre-ville.

 

Bonnefoy pour les cadres

Non loin de la gare Matabiau. Proche du potentiel quartier d’affaires Toulouse Euro-Sud-Ouest. Bonnefoy est l’un des excellents choix lorsque vous souhaitez investir en Censi-Bouvard. Ou en LMNP dans un logement meublé. Le prix du mètre carré y est d’ailleurs très abordable. Comptez seulement entre 1500 et 3000 euros.

 

Saint-Étienne pour les étudiants

Saint-Étienne est un quartier situé non loin de la place emblématique de la ville. Il s’agit du Capitole. Saint-Étienne rassemble aussi bien des maisons de ville que des appartements. Le prix du mètre carré est compris entre 3000 et 5000 euros. Il serait donc plus judicieux d’opter pour les surfaces plus petites. À la taille de la vie estudiantine. Optez pour le statut LMNP ou la loi Pinel.

 

Accessibilité de la ville

 

La ville rose reste une ville très accessible, que ce soit par voie aérienne ou terrestre. En effet, Toulouse dispose d’une Gare TGV. Cette Gare dessert Paris, Marseille, Lyon, Lille, Montpellier pour ne citer que ceux-là. Elle dispose également de deux lignes SNCF.

 

Par ailleurs, le transport aérien n’est pas négligeable à Toulouse. En effet, l’aéroport de Toulouse-Blagnac est quatrième des aéroports de province. En dehors de celui-ci, se trouvent les aérodromes de Toulouse-Las bordes et de Montaudran. Ils sont situés au sud-est de Toulouse sur le long du périphérique.

 

Il en existe en plus des deux transports suscités, un réseau de métros de deux lignes. Il est de type léger automatique VAL avec 38 stations et très fréquenté. Les deux lignes totalisent 12,5 km +15 km soit 27,5 km. Aussi Toulouse dispose-t-elle d’un Tramway de 24 stations et d’un réseau de bus de 80 lignes environ.

 

C’est la quatrième ville de France. La dynamique technopole toulousaine offre une qualité de vie confortable à la population. Cette dernière ne cesse de s’accroître au fil des années. Les atouts économiques, touristiques. Culturels et scolaires dont elle dispose font d’elle une ville intéressante. Surtout en matière d’investissement immobilier.

Connexion