La cérémonie de la pose de la première pierre du programme «  Palais Galien Fondaudège – Marie Brizard » vient d’être effectuée par Belin Promotion cette semaine. La Tribune a sauté sur l’occasion pour interviewer ses dirigeants sur l’état du marché de l’immobilier bordelais. Voici le résumé

Selon Gilles Buffin, directeur commercial de Belin Promotion, le marché immobilier bordelais est en surchauffe. Il manque de logements neufs disponibles avec environ 5 mois de stock. Un état qui inquiète la compagnie et qui leur a conduit vers des opérations qui leur plaisent et leur correspondent. Actuellement, le prix moyen d’un logement libre sur Bordeaux atteint 4.500 €/m² sans compter le stationnement, mais le prix peut monter jusqu’à 5.400 €/m² ou plus pour des appartements haut de gamme. En 2016, ce part du marché ( + de 5.400€/m²) représentait 3% du marché immobilier de la ville. En 2017, la frange du marché était à 19% des ventes et 26% de l’offre.

Gilles Buffin a remarqué plusieurs tendances qui caractérisent le marché bordelais. Tout d’abord, il y a une population de personnes âgées qui revend ses maisons dans la métropole et des appartements dans des immeubles anciens. Ces seniors cherchent ensuite des logements fonctionnels en centre-ville, qui répondent aux normes et qui facilitent leurs déplacements. Après la vente de leur précédent logement, cette population possède un pouvoir d’achat important et une exigence de taille.

Autre tendance, les primo-accédants qui achètent en couple et qui veulent s’installer en centre-ville pour pouvoir utiliser les nouveaux modes de déplacement (transport en commun gratuit selon une condition). C’est une population ayant un pouvoir d’achat limité, solvable à un prix moyen aux alentours de 3.100€/m².

C’est la raison pour laquelle Belin promotion a lancé une double opération : faire des offres dans les centres-villes pour cibler les seniors avec des tarifs raisonnables, comme le cas du programme Palais Galien,  et une autre pour les ménages moins fortunés comme sur l’opération Opéra Chartrons.

A lire : le projet Palais Gallien Fondaudège

livre yann darwin

Je t'offre mon livre, durée limitée