Obtention d’un prêt immobilier, de multiples délais à prendre en compte

Impliquant de nombreuses démarches dont les durées peuvent varier, l’obtention d’un prêt immobilier n’en est pas moins limitée dans le temps.

La signature d’un compromis de vente n’est qu’une étape sur le chemin qui mène à la propriété. Une étape majeure, car elle donne le feu vert à l’acheteur pour initier les démarches relatives à l’obtention du financement de son projet : le prêt immobilier. Ces démarches, qui peuvent sembler fastidieuses pour les primo-accédants, doivent en outre être effectuées rapidement, car le délai d’obtention d’un prêt immobilier est bel et bien limité dans le temps !

Voici un résumé complet des informations dont vous avez besoin pour anticiper la durée des démarches nécessaires à l’obtention de votre prêt immobilier.

 

Le point de départ : le compromis de vente

Pour l’acheteur, le principal délai à tenir est celui qui se déclenche le jour de la signature du compromis de vente. Une clause suspensive de ce contrat stipule en effet le délai accordé à l’acheteur pour obtenir son prêt. S’il n’est pas respecté, le contrat de vente est donc automatiquement annulé. Généralement, ce délai est de 45 jours.

Bon à savoir : il est toutefois possible de négocier le délai accordé à l’acheteur au sein du compromis de vente, pour le faire passer à 60, voire 75 jours. Ceci permet à l’acheteur de se prémunir contre les éventuels retards au cours des démarches avec sa banque.

 


 

Découvrez l’Académie des Investisseurs Rentables, le programme immobilier le plus complet d’Internet ! 

 


 

Les démarches auprès des banques

La phase de négociation

Suite à la signature du compromis de vente, l’acheteur peut commencer à démarcher les établissements bancaires afin d’effectuer un tour d’horizon des offres dont il peut bénéficier. Une fois la banque sélectionnée et les négociations conclues, l’acheteur peut prendre rendez-vous avec cette dernière afin de sceller sa demande de prêt. C’est à ce moment qu’il obtient l’accord de principe de la banque. L’obtention de ce rendez-vous peut prendre jusqu’à 15 jours.  

Bon à savoir : il peut être utile de faire appel à un courtier en prêt immobilier durant cette phase, notamment afin d’accélérer la durée des négociations.

La réception de l’offre de prêt

Une fois l’accord de principe obtenu, l’acheteur doit attendre de recevoir l’offre de prêt de la part de sa banque. Cette phase d’attente peut durer deux à trois semaines.

La phase de réflexion

Lorsqu’il a reçu l’offre de prêt, l’acheteur dispose d’un délai de réflexion légal et immuable de 10 jours avant de pouvoir l’accepter ; ce n’est donc qu’au 11e jour qu’il peut finaliser sa démarche et débloquer son prêt.

À noter : en moyenne, la totalité des démarches auprès des banques dure 4 semaines après le premier contact établi.

 


 

Envie d’en savoir plus sur l’immobilier locatif ? Découvrez la  “La Méthode des Investisseurs Rentables” de Yann Darwin, plus de 100 pages de contenu immobilier à forte valeur ajoutée !

 


 

 

En cas de refus du prêt immobilier / de dépassement du délai

Si l’acheteur ne parvient pas à obtenir un prêt immobilier de sa banque au-delà du délai de 45 jours après la signature du compromis de vente, celle-ci est tout simplement annulée. Il est alors à la charge de l’acheteur de fournir les justificatifs relatifs à ce refus, sans lesquels il peut être amené à payer des pénalités financières.

Ainsi, le délai d’obtention d’un prêt immobilier est inscrit dans les clauses suspensives du compromis de vente. Généralement de 45 jours, mais pouvant être négocié en amont, il permet à l’acheteur d’effectuer toutes les démarches auprès des établissements prêteurs, démarches dont les durées peuvent varier selon l’afflux de demandes. 

Connexion