Organiser la visite de son bien immobilier, de nombreux points d’attention pour faire au mieux

Étape cruciale de tout processus de vente ou de mise en location, la visite d’un bien immobilier peut être optimisée en suivant certaines recommandations.

Selon une étude du Crédit Foncier de 2018, les acheteurs attendent en moyenne 4,7 mois après avoir initié leurs recherches de logement pour signer un compromis de vente. Avec 6,5 logements visités en moyenne, il est clair que tous les paramètres pouvant être optimisés par le propriétaire sont à envisager. Or, l’organisation et la préparation des visites sont deux des paramètres les plus souvent négligés, bien que tout à fait fondamentaux. 

Voici un résumé complet des informations dont vous avez besoin pour organiser au mieux la visite de votre bien immobilier.

L’importance de la visite d’un bien immobilier

Lorsqu’un propriétaire souhaite vendre ou louer son bien immobilier, l’organisation des visites est une étape fondamentale. En effet, la visite doit permettre au potentiel acheteur/locataire de s’approprier les lieux, et de s’imaginer y vivre. Il est donc important que le visiteur se sente bien tout au long de la visite, et qu’à aucun moment il n’ait la sensation de déranger ou de gêner.

 


 

Découvrez l’Académie des Investisseurs Rentables, le programme immobilier le plus complet d’Internet ! 

 


 

 

La préparation des visites

Il est généralement conseillé d’organiser les visites d’un bien de manière à ce que celles-ci se suivent directement. Le fait pour un visiteur de croiser d’autres potentiels acheteurs/locataires augmente grandement la valeur perçue du bien, en plus de créer un sentiment d’urgence qui peut accélérer le processus d’achat ou de location.

La durée consacrée à une visite est habituellement d’une dizaine de minutes. Elle peut bien sûr augmenter si la surface du bien est bien plus importante que la moyenne.

En outre, si le propriétaire n’habite pas le logement visité, il doit s’organiser de manière à arriver sur les lieux bien avant sa première visite, de façon à pouvoir préparer le bien.

L’idéal est de faire toutes les visites en plein jour. Si le logement est occupé par des locataires, il est nécessaire de fixer avec eux des heures de visites pendant lesquelles la luminosité sera la meilleure possible.

Enfin, il est fondamental de préparer en amont les futures questions des visiteurs. Ainsi, le propriétaire doit connaître toutes les caractéristiques du bien qu’il fait visiter :

  • ancienneté,
  • surface,
  • nombre de pièces,
  • montants des factures de gaz, d’eau et d’électricité,
  • montant des impôts locaux,
  • les éventuels travaux récents

 


 

Envie d’en savoir plus sur l’immobilier locatif ? Découvrez la  “La Méthode des Investisseurs Rentables” de Yann Darwin, plus de 100 pages de contenu immobilier à forte valeur ajoutée !

 


 

 

La préparation du bien

Le logement à visiter doit toujours être propre et rangé. Sa décoration ne doit être ni trop chargée ni trop personnalisée, toujours dans l’optique de favoriser la projection du visiteur dans son potentiel futur lieu de vie.

De plus, le logement doit être aéré, volets et rideaux ouverts, afin de laisser entrer un maximum de lumière. Si le temps est au beau fixe et qu’il n’y a pas de bruit alentour, certaines fenêtres peuvent rester ouvertes. Toutefois, si l’on constate des nuisances sonores autour du logement, les fenêtres doivent rester fermées.

Par ailleurs, laisser toutes les portes fermées peut être avantageux, afin d’amplifier la sensation de découverte de chaque pièce chez le visiteur.

Enfin, mieux vaut supprimer toute source de distraction à l’intérieur du logement, comme la télévision ou la radio. Non seulement le visiteur peut avoir la sensation de gêner, mais son attention peut également s’en trouver détournée.

La visite en elle-même

L’attitude du propriétaire doit être adaptée tout au long de la visite. Ce dernier doit rester souriant, disponible tout en demeurant légèrement en retrait, afin de permettre au visiteur de se projeter dans le lieu et de poser les questions qui lui viennent naturellement. Conserver une attitude positive malgré les éventuelles critiques des visiteurs est également conseillé.

Il est important d’accompagner le visiteur durant l’intégralité de la visite. Ainsi, l’accueillir au niveau du portail d’entrée (qu’il s’agisse d’une maison ou d’un immeuble), et le raccompagner à cette même place une fois la visite effectuée, contribue grandement à maintenir une expérience positive et agréable pour le visiteur.

Au fur et à mesure de la visite, le propriétaire a tout intérêt à préciser, pour chaque pièce, la surface, les équipements disponibles, ainsi que les éventuels travaux ayant été effectués.

Enfin, il est recommandé de ne pas survendre le bien. Au contraire, présenter honnêtement ses éventuels défauts augmentera le sentiment de confiance du visiteur.

La visite d’un bien immobilier est donc une étape cruciale dans le cadre d’une vente ou d’une mise en location. L’organisation, la préparation et la mise en place avisées de cette dernière contribuent à mettre le visiteur dans les meilleures dispositions possibles.

Connexion