Les frais d’agence, une dépense non-négligeable pouvant être réduite

Pourcentage de la valeur d’un bien immobilier pouvant représenter plusieurs milliers d’euros, les frais d’agence peuvent être diminués via divers leviers de négociation.

Les agences immobilières vivent principalement des commissions qu’elles prélèvent sur chacune des opérations suivies et effectuées par leurs agents. Or, un comparatif révèle que le montant de ces frais peut varier du simple au décuple en fonction des agences ! Ceci est notamment dû au fait que les montants peuvent être fixés librement. Ainsi, les clients ont tout intérêt à connaître tous les biais de négociation à leur disposition afin de réduire le plus possible ces commissions d’agence. 

Voici un résumé complet des informations dont vous avez besoin pour parvenir à faire diminuer vos frais d’agence immobilière.

Les frais d’agence immobilière

Dès lors que l’on fait appel à un professionnel dans le cadre d’une opération immobilière (achat, vente, mise en location ou recherche de location), les frais d’agence représentent une dépense non négligeable. Aussi appelés « commission d’agence« , ils sont généralement déterminés par un pourcentage (bien qu’il existe également des forfaits fixes) établi sur le mandat de l’agent immobilier en charge de l’opération.

 


 

Découvrez l’Académie des Investisseurs Rentables, le programme immobilier le plus complet d’Internet ! 

 


 

 

Comment les frais d’agence sont-ils calculés ?

Comme établi dans la loi Hoguet du 2 janvier 1970, les frais d’agence sont fixés librement par les agences immobilières. Ils doivent cependant être affichés clairement à la vue des clients, habituellement directement en vitrine.

La commission affichée par une agence immobilière peut tout à fait être négociée, aussi bien dans le cadre d’une vente que d’un achat (la diminution des frais entraînant une diminution du prix pour l’acheteur).

Les frais d’agence correspondent généralement à un pourcentage du prix de vente d’un bien immobilier, s’élevant en moyenne à 6%. Ainsi, le montant de la commission d’agence est ajouté au prix de vente final, dit « prix FAI » (Frais d’agence inclus).

En conséquence, il peut être particulièrement intéressant de parvenir à réduire ces frais, qui peuvent représenter des sommes très importantes selon la valeur du bien immobilier.

 


 

Envie d’en savoir plus sur l’immobilier locatif ? Découvrez la  “La Méthode des Investisseurs Rentables” de Yann Darwin, plus de 100 pages de contenu immobilier à forte valeur ajoutée !

 


 

 

Par qui les frais d’agence sont-ils payés ?

La commission d’agence peut être librement attribuée à la charge de l’acheteur ou du vendeur. Cette dernière solution est en revanche beaucoup plus fréquente, le vendeur étant le propriétaire du bien, et habituellement celui qui signe le mandat de vente.

Comment réduire ses frais d’agence ?

Utiliser la concurrence

Afin de faire diminuer ses frais d’agence, un client a tout intérêt à consulter plusieurs agences immobilières. Il peut ainsi comparer à la fois le montant des commissions affiché (qui peut varier lourdement d’une agence à l’autre), mais aussi l’étendue des services proposés (constitution des documents juridiques, négociation auprès du propriétaire, etc.). En faisant jouer la concurrence de cette manière, il peut obtenir des réductions importantes.

Utiliser une demande supérieure à l’offre

En tant que vendeur, les zones géographiques au sein desquelles le marché immobilier est le plus tendu (les grandes villes) sont propices à la diminution des frais d’agence. En effet, les agences immobilières sont toutes fortement à la recherche de biens à vendre, et sont par conséquent plus enclines à faire des efforts financiers.

Signer un mandat exclusif

Toujours en tant que vendeur, la signature d’un mandat exclusif, garantissant à l’agent immobilier de toucher sa commission, peut être négociée en échange d’une réduction significative des frais d’agence.

Recourir à un mandataire immobilier

Les mandataires immobiliers peuvent être une alternative intéressante aux agences traditionnelles, et ont l’avantage d’exiger des frais inférieurs, généralement sous la barre des 3%. Ceci est dû au fait qu’ils exercent leur activité de chez eux en tant qu’agents libres déclarés.

En tant qu’acheteur : extraire les frais d’agence du prix de vente

Il est possible, pour l’acheteur, de négocier avec son agence immobilière la séparation du prix de vente du bien immobilier et de la commission d’agence. Cette action n’entraîne aucune perte pour l’agence, qui reçoit la même somme, mais permet à l’acheteur de retrancher les frais d’agence des frais de notaire, qui correspondent eux aussi à un certain pourcentage du prix du bien.

En tant qu’acheteur : négocier la commission d’agence

Enfin, l’acheteur peut aisément négocier une réduction des frais d’agence lorsqu’il constate certains défauts du bien immobilier (manque de demande, nécessité d’effectuer des travaux, mauvais environnement…). Toutefois, il doit garder à l’esprit que la commission est également une source de motivation pour l’agent immobilier en charge de son dossier, il faut donc négocier avec raison !

Ainsi, les frais d’agence représentent bien souvent une somme non négligeable lors d’une opération d’achat ou de vente immobilière. Il existe cependant de nombreux biais de négociation permettant aux clients, qu’ils soient acheteurs ou vendeurs, de réduire significativement cette commission.

Connexion