L’Iota, une cryptomonnaie atypique

Avec une structure différente des blockchains “classiques”, l’Iota est une cryptomonnaie hors catégorie. Cette devise digitale expérimentale offre en effet  des possibilités qui rivalisent aujourd’hui avec les plus grands acteurs du marché.

Avant d’être une cryptomonnaie, Iota désigne une fondation à but non lucratif installée en Allemagne. Son coeur de métier se situe dans l’Internet des Objets, où elle permet d’assurer la sécurité et l’efficience de diverses transactions monétaires. Son secteur d’application ainsi que sa structure interne en font un réseau atypique. Explications en détail dans cet article.

Qu’est-ce que l’Iota? Faut-il investir dans l’Iota ? Quelle est la valeur de l’Iota? Quelle est l’histoire de l’Iota ? Où se procurer l’Iota ? Peut-on miner l’Iota ? Quels sont les avantages et inconvénients de l’Iota ? 

Voici un résumé complet des informations à connaître sur l’Iota pour investir efficacement dans ce token.

Qu’est-ce que l’Iota ?

Les caractéristiques de l’Iota

Nommée en référence à la lettre grecque, la fondation Iota est une organisation à but non lucratif. Elle met à disposition un protocole en libre accès (open source) visant à permettre un paiement sécurisé dans le domaine des appareils connectés. On parle plus communément de l’Internet des Objets (IdO), ou en anglais, Internet of Things (IoT).

La cryptomonnaie du Iota découle donc de ce protocole. D’une valeur actuelle de 0,30 euro, sa masse monétaire est d’environ 2,8 milliards de tokens dont le sigle est MIOTA. Ainsi, avec une valeur totale de 843 millions d’euros, la devise digitale se hisse à la 18e place des meilleures capitalisations de marché cryptomonétaire.

Iota n’en demeure pas moins une cryptomonnaie expérimentale dont le concept central n’est pas la blockchain (communément utilisée par la concurrence) mais le Graphe Dirigé Acyclique (DAG). Celui-ci permet notamment d’établir des transactions gratuites et rapides, peu importe leur montant. Celles-ci peuvent également être simultanées et illimitées (en théorie) sur le réseau.

La fondation Iota compte de nombreux partenaires de renom tels que Volkswagen, Microsoft, Samsung ou Fujitsu, avec lesquels elle collabore afin de proposer diverses innovations technologiques, dont CarPass (compteur kilométrique antifraude).

Les objectifs et le fonctionnement de l’Iota

Le réseau décentralisé de l’Iota est connu sous le nom de Tangle. Ce dernier nécessite toutefois un coordinateur afin de valider des transactions en simultané, ce qui réduit la capacité de décentralisation du réseau.

Dans ce système, l’utilisateur prend également le rôle de “validateur” de deux autres transactions. Pour cela, il lui incombe d’effectuer une Preuve de Travail (Proof of Work, PoW en anglais). Cette mesure sert principalement à augmenter la sécurité du processus (face aux attaques Sybil et au spam). 

Grâce à sa faible complexité, cette Proof of Work peut être exécutée par diverses plateformes, ordinateur portable comme téléphone, depuis l’appareil de l’expéditeur, du destinataire, ou même d’un tiers.

L’histoire de l’Iota

Plusieurs dates ont leur importance dans l’évolution de l’Iota :

  • 2015
    • Naissance de l’Iota, créé par David Sønstebø, Sergey Ivancheglo, Sergueï Popov et Dominik Schiener
  • 2016
    • L’Iota s’ouvre au public pour une phase de bêta test
    • Le commerce de l’Iota s’ouvre en peer-to-peer aux utilisateurs durant 11 mois
  • 2017
    • 10 millions de dollars sont investis dans l’écosystème Iota afin d’embaucher du personnel (notamment des développeurs), d’entamer de nouveaux partenariats, et de démarrer divers projets communautaires
    • L’Iota acquiert sa première place de marché via la firme Bitfinex qui y a investi plusieurs millions de dollars, le 13 juin
    • Convaincue par la gratuité des transactions, la plateforme SatoshiPay quitte Bitcoin pour rejoindre Iota
    • En novembre, l’organisation dont le siège est à Berlin est officiellement déclarée “à but non lucratif”
  • 2019
    • Iota dispose d’un nouveau coordinateur complémentaire à Tangle : celui-ci se nomme Compass et est également open source et donc disponible à toute la communauté des développeurs.
    • Le 17 Septembre est lancée la première version de stockage permanent : Chronicle proposant une base de données rapide, sécurisée et scalable.

 


 

Envie d’augmenter et de diversifier vos revenus en investissant dans les crypto-monnaies ? Découvrez notre Formation Crypto Pro dès aujourd’hui !

 


 

 

Comment trader l’Iota ?

Quelles plateformes utiliser

Plusieurs étapes jalonnent votre gestion d’une cryptomonnaie comme l’Iota : acquisition d’une monnaie digitale à partir de votre monnaie fiduciaire (euro, dollar…), conversion entre diverses cryptomonnaies et investissement, puis enfin stockage de vos gains en lieu sûr.

Afin d’effectuer l’intégralité de ces actions, divers types de portefeuilles sont disponibles :

 

  • Portefeuille matériel (hardwallet)

 

    • Ledger Nano X
    • Ledger Nano S

 

  • Portefeuille de bureau / mobile

 

    • Iota Light
    • Iota Trinity
    • GUI Full Node Iota
    • Nostalgia

 

  • Portefeuille en ligne (webwallet)

 

    • Binance
    • eToro
    • CoinMerce

 

  • Portefeuille papier Iota

 

Selon vos préférences en termes de sécurité et d’accessibilité, votre choix de portefeuille ne sera pas le même. Veillez toutefois à bien vous renseigner sur chaque opportunité en la transposant à votre profil d’investisseur.

Acheter et vendre

L’Iota n’offre pas de possibilité de minage : le nombre de jetons émis est donc fixe depuis le premier jour. Ce volume s’estime à 2 779 530 283 277 761 unités, soit environ 2,8 x 1015.

Ce grand nombre s’explique entre autres par le fait qu’il n’existe pas de décimales à l’unité du Iota : seules des valeurs entières de token sont disponibles.

Ces tokens se définissent individuellement par une série aléatoire de 81 caractères générée par un “germe” dit seed (les possibilités sont au nombre de 8,7 x 10115). Cette série donne accès aux informations nécessaires pour s’identifier et effectuer toute transaction. Ces transactions sont stockées au sein d’un portefeuille spécifique répertoriant l’intégralité des informations.

Faut-il investir dans l’Iota ?

Les avantages de l’Iota

L’Iota se détache de la concurrence grâce à plusieurs critères :

  • Un réseau facilement scalable
  • Un projet innovant
  • Un marché encourageant
  • Des transactions rapides
  • Des transactions gratuites
  • Plusieurs partenariats prestigieux

Les inconvénients du Iota

Face à ces forces, plusieurs fragilités viennent nuancer l’opportunité d’investissement :

  • Une complexité accrue due à un fonctionnement ternaire (hors des normes habituellement binaires)
  • Une faible sécurité parsemée de failles majeures
  • Une distribution des tokens peu transparente
  • Une surévaluation du projet compte-tenu de sa précocité

Iota est une cryptomonnaie expérimentale dont certains aspects ont révolutionné le marché. Toutefois, la complexité de son protocole en fait une valeur qui s’adresse davantage à des investisseurs expérimentés. Parmi la concurrence, d’autres devises digitales sont bien plus accessibles : veillez à prendre vos décisions en accord avec votre profil d’investisseur !

Connexion