Le Ripple, un mastodonte monétaire

Longtemps resté dans le sillage du Bitcoin, le Ripple a aujourd’hui trouvé sa place sur le marché des cryptomonnaies grâce à un protocole neutre et efficace.

Alors que de nombreuses cryptomonnaies placent leur propre devise au centre de leur stratégie économique, Ripple développe un concept différent et innovant. Ce réseau prend en effet le parti de jouer le rôle d’intermédiaire dans un maximum d’échanges transactionnels. Le XRP est ainsi devenu une valeur pivot quasi incontournable entre devises digitales et fiduciaires. Zoom sur la philosophie d’un mastodonte monétaire.

Qu’est-ce que le Ripple ? Faut-il investir dans le Ripple ? Quelle est la valeur du Ripple ? Quelle est l’histoire du Ripple ? Où se procurer le Ripple ? Peut-on miner le Ripple ? Quels sont les avantages et inconvénients du Ripple ? 

Voici un résumé complet des informations à connaître sur le Ripple pour investir efficacement dans ce token.

Qu’est-ce que le Ripple ?

Caractéristiques et histoire du Ripple

Aujourd’hui principalement échangé sous le nom de XRP sur les plateformes spécialisées, le Ripple est à la fois :

  • une cryptomonnaie
  • le nom de sa société
  • le nom de son réseau d’envoi de fonds
  • le nom de son système permettant le Règlement Brut en Temps Réel (RBTR)

Le sigle XRP provient en réalité de l’abréviation RTXP, pour Ripple Transaction Protocol. Créé par la société Ripple Labs en 2012, le XRP est longtemps resté dans l’ombre d’un autre géant du marché des cryptomonnaies : le fameux Bitcoin. Malgré cela, la devise se hisse aujourd’hui à la 3e place du Market Cap (classement des cryptomonnaies par capitalisation de marché). En 2017, le XRP était d’ailleurs la monnaie virtuelle la plus performante sur le marché.

À ce jour, on trouve 43,7 milliards de tokens XRP en circulation, sachant qu’un jeton XRP vaut 0,25€. La capitalisation totale du Ripple est donc d’environ 11 milliards d’euros.

Les objectifs et le fonctionnement du Ripple

Le fonctionnement de Ripple en fait un réseau complètement différent de sa concurrence sur le marché des cryptomonnaies. Là où les autres devises digitales donnent uniquement accès à leur propre monnaie, le Ripple joue le rôle d’un agent neutre permettant des transactions qui incluent tout type de valeurs, aussi bien fiduciaires (Fiat) que digitales.

L’objectif affiché de Ripple est de servir d’intermédiaire pour toute transaction à l’échelle internationale, et ce en prenant des commissions bien plus faibles qu’avec un autre outil. 

Le procédé est simple :

  1. L’émetteur envoie une somme depuis son pays A, peu importe la devise en question, vers un intermédiaire A
  2. Cet intermédiaire A convertit la devise en Ripple, et l’envoie à un intermédiaire B, présent dans le pays B (celui du destinataire)
  3. L’intermédiaire convertit à son tour les Ripples en monnaie locale (réduisant ainsi considérablement les coûts dus aux taux de change monétaires) et envoie le montant de la transaction au destinataire

C’est ce système de transaction qui entre dans le cadre du RBTR évoqué plus tôt : le règlement brut en temps réel exécute chaque instruction une par une, individuellement, et en temps réel.

Le fonctionnement de ce réseau est entièrement décentralisé pour plus de sécurité et se fait sans même l’influence de la société Ripple. De plus, ledit réseau ne peut être clos par un tiers. Ce protocole open source (en libre accès) est logiquement très prisé par de nombreuses banques et autres institutions financières.

Un autre élément à l’origine de la sécurité du système est le fait que les serveurs assurant les transactions sont indépendants. Autrement dit, ils peuvent appartenir à n’importe qui, dont les acteurs eux-mêmes. 

La gestion peut donc être déléguée et assurée par tout utilisateur de Ripple. Enfin, la validation de chaque transaction se fait par consensus entre chaque “validateur” indépendant ainsi désigné.

 


 

Envie d’augmenter et de diversifier vos revenus en investissant dans les crypto-monnaies ? Découvrez notre Formation Crypto Pro dès aujourd’hui !

 


 

 

Comment trader le Ripple ?

Quelles plateformes utiliser

Le Ripple (XRP) est disponible sur toutes les plateformes d’échange cryptomonétaire les plus réputées, notamment :

  • eToro
  • Coinbase
  • Binance
  • Changelly
  • BitBay
  • BitPanda

Afin de stocker vos gains en EOS, divers types de portefeuilles sont disponibles :

 

  • Portefeuille matériel (hardwallet)

 

    • Ledger Nano
    • Trezor
    • Digital BitBox

 

  • Portefeuille de bureau / mobile

 

    • Atomic
    • Edge
    • Exodus
    • Jaxx Liberty
    • Coinomi

 

  • Portefeuille en ligne (webwallet)

 

    • Binance
    • eToro
    • Exarpy
    • LiteBit
    • Coinpayments XRP

Le choix du type de portefeuille ainsi que de la marque dépendra en majorité du compromis que vous souhaitez entre sécurité et accessibilité à votre stock de token. En effet, si un portefeuille en ligne (webwallet) semble plus facile d’accès, vos données seront a priori mieux préservées dans une clé USB, c’est-à-dire un hardwallet.

Acheter et vendre

Le Ripple est une monnaie digitale préminée. Autrement dit, il est impossible pour les utilisateurs de synthétiser de nouveaux tokens XRP. Le volume disponible reste donc stable, fixé à 100 milliards de XRP.

Une unité de cette cryptomonnaie est divisible jusqu’à la 6e décimale. Cette dernière est communément appelée une “goutte” et correspond donc à une valeur de 0,000 001 XRP.

Faut-il investir dans le Ripple ?

Les avantages du Ripple

Les valeurs ajoutées du Ripple sont au nombre de cinq. Parmi elles, on note :

  • Des transactions très rapides, de l’ordre de 2 à 5 secondes
  • Des transactions sécurisées
  • Des transactions présentant une commission très faible
  • Une faible volatilité de la cryptomonnaie
  • Un lien direct avec les banques traditionnelles (Santander, Crédit Agricole, UBS, American Express) : Ripple est une passerelle entre devises réelles et cryptomonnaies

Les inconvénients du Ripple

Malgré la stabilité apparente de cette cryptomonnaie, Ripple n’est pas à l’abri de certains risques :

  • Le maintien de la sécurité du réseau n’offre aucun système de récompense en contrepartie (puisque la cryptomonnaie est préminée)
  • La faible utilisation du token XRP et ses minces chances de valorisation
  • Le renforcement des banques auquel participe Ripple
  • La centralisation de Ripple, et donc une gestion des données moins insécurisée

Grâce à sa stratégie de neutralité, le réseau Ripple est à ce jour omniprésent dans les transactions internationales. Pour cette raison, le XRP représente une monnaie digitale solide pour l’investissement. Pour autant, cela ne dispense pas l’investisseur averti d’aborder le marché des cryptomonnaies avec un point de vue plus large.

Connexion