ASICs, comment utiliser ces appareils dédiés au minage ?

Appareil entièrement dédié au minage d’une cryptomonnaie spécifique, l’ASIC est l’outil le plus performant et le plus rentable du mineur.

Nous sommes dans les années 1970-1980, lorsque les premiers circuits intégrés spécialisés de type ASIC sont conçus pour la première fois. À cette époque, lesdits circuits sont développés en dessinant ceux utilisés pour fabriquer les masques, via un procédé photographique. Toutefois, il faudra attendre les années 2010 pour que les ASICs deviennent réellement populaires, de par leur efficacité sans pareil dans le processus de minage des cryptomonnaies.

Voici un résumé complet des informations dont vous avez besoin pour miner avec un ASIC et ainsi optimiser vos gains en cryptomonnaies.

Qu’est-ce qu’un ASIC ?

Un ASIC (ou « Application Specific Integrated Circuit ») est une puce électronique, entièrement dédiée au calcul d’algorithmes complexes dans le cadre du processus de minage d’une cryptomonnaie.

À l’origine, les mineurs effectuaient ce travail par l’intermédiaire du seul processeur de leur ordinateur. Rapidement, les processeurs ont été remplacés par les cartes graphiques, offrant plus de puissance de hachage. 

Les ASICs représentent la dernière innovation technologique en matière de minage, permettant un minage plus efficace et plus rentable que n’importe quel autre matériel. Si bien que la majorité du minage des cryptomonnaies est aujourd’hui accomplie via des ASICs, tournant 24h/24 dans des centres de données climatisés, uniquement dédiés à cette tâche. 

Toutefois, chaque ASIC est conçu pour le calcul d’un seul type d’algorithmes, et ne peut donc être utilisé que pour le minage d’une seule et même cryptomonnaie.

 


 

Envie d’augmenter et de diversifier vos revenus en investissant dans les crypto-monnaies ? Découvrez notre Formation Crypto Pro dès aujourd’hui !

 


 

 

Comment et où acheter un ASIC ?

Comment choisir un ASIC ?

Un certain nombre de critères doivent être pris en compte par le mineur avant l’achat d’un ASIC, notamment :

  • Le rendement : le processus de minage est particulièrement coûteux en électricité, notamment avec les ASICs qui déploient une puissance de hachage importante. Il est donc primordial de choisir un appareil qui convertira le plus d’énergie en cryptomonnaie.
  • Le taux de hash (nombre de hash par seconde) : l’un des critères les plus importants. La rentabilité d’un ASIC dépend principalement de la vitesse à laquelle il peut effectuer son travail de minage. 
  • Le prix : bien que le taux de hash et le rendement soient plus importants dans la sélection du meilleur ASIC, le prix est évidemment un critère non négligeable.
  • La cryptomonnaie utilisée : le mineur doit garder à l’esprit qu’il ne pourra reprogrammer son matériel s’il décide de miner une autre cryptomonnaie.

Où acheter un ASIC ?

De nos jours, il est tout à fait aisé d’acheter un ASIC en ligne sur les nombreux sites proposant ce type de matériel. Il est même possible de trouver de bons appareils à des prix réduits sur eBay, en dédiant suffisamment de temps à leurs recherches. Par ailleurs, il existe aujourd’hui des boutiques spécialisées dans les ASICs. 

Quel modèle d’ASIC choisir ?

Parmi les modèles les plus utilisés, les meilleurs ASICs sont les suivants :

  • L’Antminer S7 : un prix abordable (environ 250 €), une consommation de 1290 W pour un taux de hash de 4,73 TH/s.
  • L’Antminer S9 : son prix est légèrement plus élevé (environ 290 €), tout comme sa consommation de 1320 W, cependant il déploie une puissance de hash de 13,5 TH/s. Uniquement dédié au minage du Bitcoin et de ses forks (algorithme SHA256).
  • L’Antminer t17 : un modèle plus récent et plus haut de gamme (environ 1000 €), sa puissance de hash est bien supérieure, avec près de 45 TH/s, pour une consommation de 2200 W. Il est également dédié à l’algorithme SHA256.
  • L’Antminer Z11 : un des ASICs les plus efficaces fonctionnant sur l’algorithme Equihash, ce modèle est doté d’une puissance de 135 Ksol/s et consomme environ 1400 W. Il coûte environ 900 €.

Comment installer et configurer un ASIC ?

L’utilisation des ASICs a été grandement facilitée par les constructeurs. Pour en mettre un en marche, il suffit de le brancher au secteur d’une part, puis au réseau via un câble Ethernet d’autre part. Sa configuration s’effectue ensuite par l’intermédiaire d’un navigateur internet, depuis un ordinateur connecté au même réseau que l’ASIC. 

Elle comporte généralement les quelques étapes suivantes :

  • l’installation d’un driver,
  • la configuration de ce dernier par l’intermédiaire d’un driver générique,
  • le téléchargement et la configuration du logiciel de minage que le mineur souhaite utiliser.

Les ASICs sont donc aujourd’hui des outils de minage prépondérants sur le marché des cryptomonnaies. Leur puissance de calcul sans pareil fait d’eux des instruments indispensables pour tout mineur recherchant l’efficacité et la rentabilité. Leur installation et leur configuration sont de plus relativement aisées, bien qu’il faille les choisir avec précaution, étant donnée leur rigidité de fonctionnement.

Connexion