Investir en bourse

Comme plusieurs autres personnes, vous disposez peut-être de capitaux et vous ne savez pas quoi en faire ? Parmi les nombreuses possibilités qui existent pour les faire fructifier, la Bourse est l’une des meilleures options. Cependant de nombreux investisseurs ne savent pas toujours comment s’y prendre car la Bourse est parfois enveloppée d’un grand voile mystérieux. Cet article vous aidera donc à en comprendre toutes les subtilités, mais aussi à prendre connaissance des différents produits boursiers.

Qu’est ce que la Bourse ? Comment y investir ? Voilà autant de questions qui trouveront leurs réponses ici.

Zoom sur la bourse

Pour de nombreuses personnes, la Bourse a cette image de jungle spéculative sans foi ni loi. Ce n’était pourtant pas le cas de ses origines, puisque la bourse était destinée à la recherche de financement par les entreprises. En somme une entreprise peut procéder de deux façons pour trouver les fonds nécessaires pour un projet :

  • Faire un emprunt auprès des banques
  • Émettre des actions sur les marchés financiers

Cette deuxième option implique une rencontre avec les investisseurs, les professionnels et toutes les personnes qui souhaitent investir. Le but est de les convaincre de s’embarquer dans le projet qui leur est soumis. La Bourse est alors un marché où les entreprises cotées sont en contact avec les investisseurs. Autrement dit c’est le ‘’lieu’’ qui réunit les vendeurs et les acheteurs qui conviennent d’un prix sur les différentes transactions. La transaction correspond au changement de propriété d’une part du capital de l’entreprise cotée.

conseil-bourse

Bourse et risques : comment s’y prendre ?

Comme il est possible de l’imaginer, la bourse n’est pas une plage tranquille à l’abri des tsunamis. Investir en direct sur les marchés financiers n’est pas sans risque de perte en matière de capital. Cela peut être plus ou moins important selon les variations du marché. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de n’investir que des sommes d’argent dont vous pouvez par exemple vous passer. Parmi les autres règles relatives à la bourse, vous devez avoir suffisamment de temps pour ne pas être victime des variations spéculatives à court terme. Comme délai de placement, il est recommandé d’opter pour 5 ans au minimum.

 

bourse

Avant d’investir en bourse, vous devez surtout prendre le temps nécessaire pour vous informer. Pour cela, suivre l’actualité économique et financière régulièrement est le meilleur moyen de ne rien louper. Vous connaîtrez ainsi les différentes évolutions des marchés financiers, de même que ceux qui sont instables. Vous devez également vous intéresser aux actualités des entreprises, mais surtout celles dans lesquelles vous détenez des actions. En outre, il faudra faire attention aux fausses informations qui circulent surtout sur les réseaux sociaux et autres forums sur internet. Ce sont des manœuvres qui tentent de faire croître la tendance de certaines valeurs.

Dans tous les cas vous devez rester lucide. Ayez des objectifs de gains qui peuvent être atteints, tout comme un seuil de perte maximum. Vous pouvez aussi planifier une durée d’investissement qui sera égale à votre horizon de placement pour chaque valeur. En somme, vous devez savoir quand vous arrêter, surtout lorsque vous commencez à enregistrer des pertes. C’est l’une des qualités les plus importantes pour toute personne qui souhaite investir à la bourse.

Vous enregistrerez sans doute quelques pertes, mais il faudra surtout apprendre de vos erreurs. L’erreur est, certes, humaine, mais vous devez surtout apprendre à ne pas répliquer les mêmes. Évitez d’avoir des regrets pour avoir vendu trop tôt ou tard au risque d’accumuler des frustrations. Tirez des enseignements de vos erreurs et évitez simplement de les commettre à nouveau.

Les acteurs des marchés financiers

Pour réussir vos investissements boursiers, il est important de connaître les différents intervenants. Voici ce qu’il faut retenir :

  • Les investisseurs

    Ce sont les personnes qui investissent leur argent, notamment les particuliers. Les investisseurs peuvent également être des personnes privées, des groupes d’investissement, etc. Leur but est d’investir des capitaux dans des entreprises cotées de façon générale. Les investisseurs peuvent ainsi être des entreprises qui souhaitent protéger leurs avoirs d’éventuels risques. Il ne faut pas non plus oublier les institutionnels qui investissent d’importants capitaux à la bourse.

  • Les émetteurs

    Ce sont les entreprises qui viennent rechercher le financement en ayant recours à des actions (capitaux propres) ou des obligations (emprunts).

  • Les intermédiaires

    Ce sont les entreprises de marché qui couvrent les bourses des différents pays. Il y a aussi les membres des marchés que sont les banques, les courtiers et autres. Ils ont pour rôle de transférer et analyser les ordres de bourse sur les marchés. Ils disposent de l’agrément des autorités de régulation et représentent des clients ou agissent en leur nom propre. Les intermédiaires possèdent les habilitations pour créer de nouveaux comptes, notamment pour les clients et procéder à différentes opérations. Les compensateurs en ce qui les concerne sont chargés de toutes les opérations de règlement, mais aussi de livraison des titres. Ils doivent surtout veiller à ce que les vendeurs reçoivent leurs paiements dans les délais et les acheteurs leurs livraisons.

  • Les régulateurs

    Ce sont les organismes qui ont pour rôle de surveiller l’ensemble des marchés et les différents intervenants. Vous devez aussi savoir que chaque pays possède son autorité de marché.

La bourse : mode d’emploi

evolution bourseL’objectif d’un marché financier est de donner la possibilité aux entreprises de lever des capitaux afin d’accroître leur développement et prospérer. En échange les investisseurs font également croître leurs avoirs en les plaçant en bourse pour permettre aux différentes entreprises de se développer.

L’introduction en bourse

Le moyen le plus facile à comprendre d’appel à l’épargne consiste à introduire une entreprise en bourse. Ainsi, celles qui décident d’adopter cette solution sont celles qui sont âgées de plusieurs années et qui souhaitent se développer plus encore. Le financement pose alors un problème et les banques ne sont pas toujours en mesure d’apporter l’aide nécessaire et requise par ces sociétés. Aller vers la bourse est alors la meilleure alternative et cela permet de lever les capitaux qui serviront à financer la stratégie. Il est donc possible de collecter des sommes impressionnantes qui seront ensuite utilisées pour financer le développement des entreprises.

En somme, l’objectif des entreprises qui viennent en bourse est de lever des fonds et même se développer sur le plan international. Faire coter son entreprise en bourse est aussi un moyen pour les responsables de vendre quelque parts. Ainsi, ils peuvent également permettre l’entrée de partenaires qui pourront les épauler pendant longtemps. Être coté en bourse est également l’un des moyens les plus efficaces de faire connaître son entreprise. C’est la solution qu’emploient les jeunes entreprises pour bénéficier d’un coup de publicité qui leur permettra de prendre leur envol.

L’augmentation de capital

L’entrée en bourse peut également être utile à une entreprise pour faire croître son capital en faisant appel à l’épargne publique. Pour cela, un vote en assemblée générale est nécessaire et peut avoir plusieurs objectifs :

  • Financer un projet de développement nécessitant de grands investissements
  • Accompagner une acquisition stratégique

Pour les entreprises dont la situation financière est instable, c’est une bonne alternative pour se refaire une nouvelle santé. Elles peuvent de cette manière octroyer aux actionnaires un droit désigné par « droit de souscription » ou encore émettre des actions que les nouveaux actionnaires peuvent acquérir. Grâce au droit de souscription, l’actionnaire a la possibilité d’adhérer à une variété d’actions au prorata des titres qu’il possède.

En somme, faire croire le capital est une manœuvre que font les entreprises cotées pour augmenter leur capital. Cela passe par la création d’actions, ce qui donne une grande liberté de choix et de manœuvre à l’action.

Profil d’investisseur : tout savoir à propos

Comment le définir ?

Comme il est possible de s’en douter, certains investisseurs sont plus audacieux que d’autres. Il y a en effet d’un côté ceux qui adorent prendre des risques. De l’autre côté il y a les autres qui préfèrent jouer la carte de la prudence, parfois un peu trop au point de perdre de précieuses opportunités. La meilleure chose à faire serait de combiner les deux profils et d’être à la fois audacieux et raisonnable.

Le stress

Si vous êtes du genre économe, il est préférable de ne pas essayer les valeurs trop spéculatives. En effet, les investissements sur les titres cycliques en étroite relation avec l’économie ne sont pas sans risque. Le stress peut également vous conduire à prendre de mauvaises décisions en matière de gestion. Ainsi, vous pourrez être amené à vendre ou acheter au mauvais moment.

Une bonne dose de patience

Pour ne pas être désagréablement surpris, il est préférable de choisir les grandes valeurs faisant partie du CAC40. Le niveau de garantie est excellent, de même que la lisibilité financière. En somme, vous devez apprendre à être patient, car votre échéance de placement sera souvent sur le moyen et long terme. Cela peut équivaloir à plusieurs mois et même des années.

La pression quotidienne

Si vous n’avez pas assez de temps et que la patience ne soit pas votre fort, il est alors préférable de prendre des risques. Pour cela, les valeurs qui ont un décalage de 5 ou 10% en séance ou plus sont parfaitement indiquées. Attention car le niveau de stress est plus élevé et vous devrez faire face à la pression quotidienne. Vous devrez également savoir contrôler les rumeurs, les faux espoirs et toutes les informations qui peuvent perturber votre tranquillité.

Les intermédiaires financiers

Avant de commencer à investir en bourse, vous devez posséder certaines informations. Puisque votre épargne sera confiée à différents intermédiaires financiers, il est important de les connaître. Voici les différents éléments qui interviennent dans la chaîne :

Les courtiers ou brokers

C’est le maillon le plus important de la chaîne si vous souhaitez vous lancer en bourse. Le courtier ou broker est un gestionnaire qui est à la fois en relation avec les clients et l’ensemble de la plateforme boursière. La mission du courtier ou broker est de vous donner accès à une interface simple et que vous pourrez par exemple comprendre. Par ailleurs, il doit également répondre aux sollicitations des régulateurs, et travailler en symbiose avec le dépositaire. Votre broker a l’obligation de vous proposer différents outils pour identifier les titres qui correspondent à votre profil. Ainsi, vous pourrez aisément les troquer dans les meilleures conditions.

De nos jours, il est possible de classer les brokers en deux familles :

  • Les services auxquels vous avez droit via votre banque classique : ils possèdent de nombreux défauts dont la cherté, la limitation d’accès aux marchés, etc.
  • Les courtiers spécialisés en bourse : ils offrent une meilleure structure, possèdent des outils à la pointe de la technologie et pratiquent des tarifs compétitifs.

Vous trouverez des courtiers qui sont spécialisés dans la bourse et qui pourront donc vous accompagner dans l’atteinte de vos objectifs. D’autres sont plus généralistes et ont su saisir les opportunités offertes par la banque en ligne.

Les teneurs de marchés ou market-makers

Leur mission consiste à proposer pour une valeur boursière, un prix pour l’achat et la vente. Il n’est pas nécessaire de payer de façon directe un market-maker, car sa marge est déjà comprise dans la différence entre le prix de vente et celui d’achat qui vous est soumis. En ce qui concerne par exemple les actions, il est peu probable que vous sachiez qu’il y a un market-maker en face. Par contre,pour acheter des obligations, des options ou d’autres produits dérivés (Forex, CFD, etc.), il intervient presque obligatoirement. L’inexistence des market-markers rendrait difficiles les transactions des produits dérivés, des titres et autres. Au départ, les missions de market-maker étaient assurées par le courtier, ce qui lui faisait bénéficier de nombreux avantages.

Les sociétés émettrices

Comme vous pouvez vous en douter, ce sont celles qui diffusent les différents produits financiers. En ce qui concerne les actions ou les obligations, il s’agit de l’entreprise qui souhaite rassembler les fonds dont elle a besoin. Dans le cas des trackers ETF par exemple, l’émetteur est une personne chargée de la gestion des fonds qui en assure la vente. Dans le cas des warants, turbos et autres, la société émettrice est celle qui cautionne la valeur d’un produit. Il est très important qu’un émetteur soit fiable, car vous encourez un danger de crédit sur lui. S’il fait par exemple faillite, vous aurez bien du mal à rentrer en possession de l’entièreté de la valeur du produit concerné.

Le régulateur

En France par exemple, il n’y a qu’une seule autorité en charge de la régulation :

  • Des sociétés émettrices
  • Des courtiers
  • Des teneurs de marché

C’est l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) et elle a de nombreuses attributions. Ainsi, elle est par exemple chargée de protéger les investisseurs, mais aussi publier les différents règlements. L’AMF est également chargée de vérifier les différents intervenants financiers et de punir les contrevenants. Tout investisseur a la possibilité de saisir l’AMF pour la médiation dans le cas où un conflit surviendrait avec un intermédiaire financier. Il est possible d’éviter ce genre de situation en suivant simplement quelques recommandations. Faites régulièrement un tour sur le site de l’AMF pour prendre connaissance des conseils.

Les produits de la bourse

Pour optimiser votre investissement en bourse, il est important de connaître les différents produits qui existent. En effet, il n’y a pas que les actions. Voici ce qu’il est possible de retenir à ce propos :

Les produits listés ou de gré-à-gré

Contrairement à la croyance populaire, la bourse ne constitue pas la plus grande part des marchés dans le monde. Il existe par exemple le Forex et les produits de taux pour ne citer que ceux-là. En ce qui concerne les produits tels que les matières premières ou les obligations, toutes les transactions ne sont pas faites en bourse. Celles que vous verrez sont les contrats de base et ceux qui peuvent être utilisés dans le cas d’autres actifs. Cela est également valable pour les produits dérivés et vous devez faire la part des choses entre les options énumérées et celles débattues en gré-à-gré par un intermédiaire.

De nombreux avantages sont relatifs à l’utilisation des différents produits listés et par conséquent de la bourse :

  • La liquidité
  • La sécurité
  • L’assurance d’un prix de marché

Les actions et obligations

Les actions sont les produits les plus classiques de la bourse. Depuis les années 80, les transactions portant sur les obligations sont également débattues et la tendance n’est que croissante. Vous aurez l’embarras du choix en ce qui concerne les différentes actions en bourse, tout comme la diversité des plateformes. Un grand nombre d’entreprises est coté en bourse, ce qui facilite grandement la levée des fonds. Tout le monde y gagne et les actionnaires ont la possibilité de faire croître ou diminuer leurs parts à n’importe quel moment.

D’autres entreprises dont la taille n’est pas si considérable font également le choix d’entrer en bourse. Cela permet au besoin de lever des fonds, mais aussi de gagner en visibilité. En tant qu’investisseur, vous avez également la possibilité d’acquérir des obligations à la bourse.

Trackers et produits dérivés

Quand on parle de trackers, vous devez comprendre qu’il s’agit des fonds d’investissements cotés. Ils sont également désignés par l’appellation ETF qui veut dire Exchange Traded Funds. Pour la plupart de ces trackers, tout se fonde sur la reproduction des indices boursiers. Depuis quelques années, ils sont ainsi devenus les produits les plus populaires de la bourse. D’autres produits ont également la cote auprès des particuliers et il s’agit par exemple des warrants, turbos et autres certificats.

Investir en Bourse par le trading

Le trading boursier est également une option si vous souhaitez investir des fonds sur des actifs. Cela permet d’avoir en retour des bénéfices en faisant le choix de produits d’épargne facile à comprendre. Il existe de nombreux sites en ligne qui permettent d’en saisir toutes les subtilités.

Les banques en ligne

Elles ont fait leur apparition, il y a quelques années et le secteur bancaire a connu un profond changement avec leur arrivée. Les banques en ligne sont en tout point identique aux institutions bancaires, sauf qu’elles ne possèdent pas d’agences physiques. Les interfaces sont assez sécurisées et vous pouvez y accéder à n’importe quel moment et 7j/7. Comme les banques classiques, celles en ligne vous permettent aussi de placer des fonds sur les marchés boursiers. Il est donc possible d’y trouver des options comme les comptes titres, les assurances-vie, etc.

L’un des atouts en investissant via les banques en ligne, est la facilité d’accès aux comptes et tous les détails des investissements en un clic. De plus, vous n’aurez pas besoin d’intermédiaire, ce qui facilite encore plus l’opération. Les banques en ligne vous permettent aussi de placer des ordres directement et d’acheter ou vendre des titres en ligne facilement. Le gain de temps est donc un avantage indéniable.

Avantages et inconvénients de l’investissement sur les actions

En ce qui concerne les atouts, vous n’aurez aucune difficulté à trouver les informations nécessaires relatives aux entreprises qui émettent les titres. Peu importe la nationalité des sociétés, il est possible d’avoir accès à leur compte en ligne. De plus, vous pourrez aisément analyser les prévisions afin de prendre de meilleures décisions. L’analyse technique peut également être faite en se fondant sur les différents graphiques boursiers que vous pouvez personnaliser à volonté.

Quant aux inconvénients, il faut savoir que les actions sont des actifs peu volatiles. Vous ne pourrez pas aisément faire des bénéfices en vous basant simplement sur votre portefeuille d’actions. Pour faire du profit à la bourse, vous devez impérativement savoir comment spéculer en ligne. La maîtrise des différents outils sera aussi un plus pour réussir à tirer votre épingle du jeu.

La Bourse : que retenir au final ?

Si vous disposez de capitaux et que vous souhaitez les faire fructifier, la bourse est donc la meilleure option à envisager. En effet, les produits boursiers sont nombreux et vous aurez la possibilité de choisir en fonction de vos objectifs. Il faut donc connaître les avantages et inconvénients de chacune des options de la bourse, avant de s’engager.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

livre yann darwin

Je t'offre mon livre, durée limitée