7 minutes pour apprendre à investir dans l’or

Monnaie primitive historique encore aujourd’hui au coeur du système monétaire mondial, l’or est une matière première à part qui suscite bien des convoitises.

Et pour cause, le marché de l’or offre de nombreuses opportunités d’investissement aux personnes capables d’en comprendre les rouages et les dynamiques. Qu’il s’agisse de chercher à protéger son patrimoine contre l’inflation ou de profiter des fluctuations des prix de l’or, le marché du précieux métal jaune reste un classique pour les investisseurs.

Comment investir dans l’or ? Comment choisir entre or papier et or physique ? Quels sont les pièges à éviter ? Quelles sont les opportunités à saisir ?

Voici un résumé complet des informations à connaître pour découvrir le marché de l’or et commencer à investir judicieusement.

Des lingots d’or achetés et stockés par un investisseur

L’essentiel sur l’once d’or

L’or a très longtemps tenu le rôle de monnaie officielle dans de nombreux pays. Bien après l’arrivée des premières monnaies fiduciaires (livre sterling, dollar américain, etc.), l’or est encore une référence clé du marché des changes (FOREX).

Matière première non périssable, l’or a su garder sa valeur stable au fil des années, contrairement à certaines devises telles que le franc Napoléon et l’écu qui ont fini par disparaître.

La circulation et l’échange de l’or ont ainsi contribué à la prospérité de grandes nations, et ce malgré la faiblesse de leurs devises dans le système monétaire international. De nombreux pays comme la Chine ou encore la Russie s’emploient d’ailleurs encore aujourd’hui à accumuler d’importantes réserves d’or dans les coffres de leurs banques centrales afin de garantir la stabilité de leurs devises nationales.

La possession d’or apporte à ces nations et à leurs populations un sentiment de confiance envers leurs systèmes monétaires et financiers. Certains particuliers vont même jusqu’à cacher quelques lingots d’or dans leurs jardins pour faire face à la prochaine crise. Mais si vous craignez qu’un tiers rusé ne vienne déterrer votre fortune en pleine nuit, certaines sociétés se proposent de garder vos plaquettes ou lingots en sécurité dans un coffre !

L’or en plaquette ou en barres de poids variables est considéré comme une véritable valeur refuge. Cependant, il doit remplir quelques critères pour être pris en compte en tant qu’or d’investissement. En effet, chaque plaquette de cette matière première doit disposer d’une pureté supérieure aux 995 millièmes, et chaque pièce d’or doit atteindre au minimum les 900 millièmes. 

Des exemples bien palpables de la pureté des pièces d’or sont les 20 francs Napoléon. Les lingots et plaquettes d’or doivent également avoir été frappés bien après les années 1800.

Par ailleurs, il faut savoir que sur les marchés officiels, le prix de l’or s’exprime en dollars, mais aussi par once troy (équivalant environ à 31,1g). Vous pouvez vous procurer cet or en ayant recours au service d’un banquier grâce à la signature d’un ordre d’achat auprès de ce dernier. Une commission variant entre les 1 et 2,5% sera alors applicable. Toutefois, la vente de l’or physique (lingot, plaquette ou barre) est soumise à un système de taxation assez particulier.

Pourquoi investir dans l’or ?

Il est fréquent de voir des personnes acheter de l’or en vue de se protéger de l’inflation et des  crises systémiques, mais les raisons de l’investissement dans l’or sont multiples.

4 raisons d’investir dans l’or :

  • Il s’agit de la plus vieille devise mondiale. L’or est la plus ancienne monnaie encore en usage que le monde ait connue depuis la naissance de la civilisation. Il s’agit d’une matière première rare, mais qui existe en quantité suffisante pour servir de monnaie d’échange. La malléabilité, la durabilité et le caractère inoxydable de l’or lui font conserver son statut de monnaie dans les échanges commerciaux depuis près de 6 000 ans. Parce qu’il n’est pas imprimable de façon illimitée, l’or conserve une valeur stable, ce qui n’est pas le cas des monnaies papier comme le dollar.

 

  • Une protection efficace contre les risques. S’il arrivait que l’ensemble des monnaies imprimées par nos États disparaissent ou soient altérées d’une façon ou d’une autre, l’or quant à lui ne craindrait rien. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un investissement classique, encore moins d’un actif productif produisant un quelconque rendement, l’or permet donc d’assurer la protection du patrimoine. Il peut servir également à couvrir une éventuelle perte financière et constituer une ressource de précaution. On se souvient d’ailleurs qu’en 2008 et 2011, l’or en plaquettes ou en lingots a su jouer son rôle de valeur refuge lors de la chute des actifs en bourse. Les placements dans l’or ayant alors enregistré une demande considérable, notamment les pièces d’or d’investissement comme le demi-Napoléon. En se le procurant à très bon prix durant la période précédant la crise, de nombreuses pertes ont été compensées par les petits malins ayant eu l’idée de se couvrir au bon moment. C’est en cela que l’or constitue une excellente assurance patrimoniale.

 

  • Une protection contre l’inflation. L’économiste John Exter a réalisé une pyramide inversée, définissant l’or comme l’actif ayant le plus de fiabilité et de liquidité en période d’instabilité monétaire. Cette pyramide présente à son sommet les actifs tels que l’immobilier et les produits dérivés. L’immobilier fait en effet parti des actifs disposant de moins de liquidité et les produits financiers dérivés appartiennent quant à eux aux placements présentant le plus de risques. L’or, quant à lui, conserve son pouvoir d’achat. Cependant, lorsqu’il y a de l’inflation, on constate une rapide augmentation du cours de l’or comparativement aux autres actifs. Durant cette période, l’or constitue donc une excellente police d’assurance.

 

  • L’or comme puissance libératoire. Lorsque l’on souhaite effectuer une transaction commerciale ou simplement régler une dette, l’or fait partie des rares actifs à être acceptés. Il présente ainsi les mêmes avantages qu’une monnaie à cours légal dans ce type de situation. C’est en cela que l’or représente ce que l’on pourrait qualifier de « puissance libératoire ». Voici donc une excellente raison d’avoir dans sa besace quelques pépites ou plaquettes d’or !

 

Comment investir dans l’or ?

Il existe deux manières distinctes d’investir dans l’or : l’or physique consistant à détenir l’or en direct et l’or papier consistant à détenir l’or de façon indirecte, via des produits financiers. L’or physique étant toujours considéré comme de l’or d’investissement, sauf lorsqu’il est transformé en biens (bijoux par exemple).

Investir dans l’or physique

Acquérir de l’or physique se fait grâce à l’achat de pièces, de lingots de 1 à 12 kg ou de plaquettes de 5 à 500 grammes. L’investissement dans l’or physique constitue la plus ancienne manière d’investir dans l’or et perdure encore du fait de sa sûreté. L’achat d’or d’investissement permet de disposer de pièces d’or faciles et rapides à échanger contre de l’argent liquide. 

Le premier facteur pouvant impacter le cours de l’or physique est la géopolitique. En effet, lorsque les tensions internationales s’intensifient, les investisseurs se lancent à la recherche de valeurs refuges comme l’or.

Le second facteur intervenant dans le cours de l’or physique est les taux d’intérêt. Lorsque les taux d’intérêt baissent, l’écart d’attractivité entre l’or (ne produisant pas de rendement) et les placements à haut rendement diminue et l’attractivité de l’or augmente donc. En cas de hausse des taux d’intérêt, un mécanisme inverse se met en place.

Dans des pays comme la France, le cours du métal jaune évolue au quotidien ; sa cotation officielle étant augmentée d’une prime pour l’or physique. Cette prime représente la différence entre le coût réel de l’or physique quand on le calcule en fonction de son poids, et le prix de l’or papier. Ainsi, certains investisseurs peuvent choisir d’acheter de l’or physique 5% plus cher que son coût calculé au poids afin d’être sûrs de posséder le métal jaune (et non un contrat papier). On dira alors que la prime de cet or physique est de +5%. Toutefois, il est recommandé avant tout achat d’or physique de s’assurer que ce dernier a parfaitement été conservé.

Pour acheter de l’or physique et espérer le revendre de sorte à faire plus de bénéfices, il est recommandé d’acheter de l’or physique en plaquettes, pièces ou lingots, dans une métropole plutôt qu’en province, afin de garantir la bonne concurrence des prix.

Il est aussi possible d’opter pour un achat sur internet, sur les sites disposant de licences pour effectuer de telles transactions. Contrairement aux achats en ligne, acheter de l’or physique en boutique nécessite de s’acquitter de commissions plus élevées. Les livraisons se font de manière discrète, grâce à des paquets anonymes via divers réseaux sécurisés.

Enfin, il est également possible d’acheter des pièces d’une pureté avoisinant les 99,9%, frappées par un prestigieux hôtel des monnaies, comme le grand US Mint.

Investir dans l’or papier

Un autre choix est d’investir dans l’or papier sur les marchés boursiers, avec ses risques et ses avantages. Lorsque l’on parle d’or papier, il est question de produits financiers dont la valeur dépend du cours du métal jaune.

Produit financier permettant d’investir dans l’or

L’or papier évite de posséder directement le précieux métal. Les coûts de stockage sont donc supprimés, mais il faut en revanche accepter de s’exposer au risque de défaut de l’établissement émetteur du contrat…

Il est possible d’effectuer des placements sur des certificats, ou encore des trackers, qui imitent les performances du cours de l’or. Dans ce cas-là, chaque investisseur possède une ou plusieurs parts représentant une fraction de l’once d’or.

Un placement est également possible sur des fonds aurifères (SICAV) disposant d’actions dans des entreprises principalement actives dans le secteur de l’or. Il peut s’agir d’entreprises minières ou de sociétés ayant des modèles d’affaires proches. Les valorisations des entreprises aurifères sont en effet fortement influencées par le cours de l’or. Les actions dans de telles sociétés sont donc une autre possibilité de placement dans l’or papier.

Par ailleurs, il est possible d’effectuer des placements dans le Forex. Des investisseurs expérimentés peuvent alors procéder à l’achat de CFD pour miser sur la hausse ou la baisse du cours de l’or en usant d’un puissant effet de levier.

Quelques conseils pour bien investir dans l’or

On note une corrélation entre les devises comme le dollar ou l’euro, et une matière première comme l’or. Cette corrélation dépend de la place qu’occupe l’or dans le pays, surtout si le précieux métal jaune constitue une importante part des matières premières exportées par le pays.

À titre d’exemple, on peut ici parler de l’Australie, troisième producteur mondial d’or. En effet, la corrélation entre le dollar australien (AUD) et le cours de l’or se situe environ à 80%. Investir sur le dollar australien peut donc rapporter des bénéfices en cas d’appréciation de l’once d’or. La valeur de l’or étant principalement exprimée en dollars américains (USD), il est important de rester attentifs au cours de cette devise puisqu’une appréciation du dollar américain suffit à faire chuter le prix de l’once d’or, et inversement. Il faut également savoir que lorsque l’économie traverse une période d’incertitude, les tendances s’orientent vers une vente du dollar et un achat d’or. Lorsque l’économie s’améliore, le phénomène inverse se produit.





  • Connexion