L’immobilier aujourd’hui est un secteur qui attire de plus en plus de monde. En effet, que ce soit pour en faire une résidence, un lieu de travail ou une source de revenu, l’immobilier est très sollicitée. Malheureusement, il arrive des situations qui exigent une réaction radicale.

Cette réaction c’est la revente. Lors de l’acquisition d’un bien immobilier, les questions qui se posent sont de toutes obédiences. Les crédits à obtenir. La durée du prêt. Les intérêts à rembourser. Le catégorie d’assurance pour laquelle opter. Localisation de la résidence. Bien que toutes ces questions soient importantes, celle de la revente a une place de choix.

 

Evitez les mauvaises surprises

 

Préparez la vente de votre logement depuis le jour d’achat de ce dernier. Pour ce faire, commencer à vous rassurer de la qualité du logement que vous achetez. La localisation, les équipements et les utilitaires du bâtiment. Il faut aussi prendre en compte les frais de notaire et les décotes de changement de propriétaire.

Ces deux coûts cumulés peuvent atteindre 28%. Selon l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement privilégiez aussi les prêts longue durée. Ils vous permettent d’étaler l’amortissement de votre crédit sur le long terme. Le bon tempo serait de louer et de revendre votre bien au bout de 15 ans.

 

Identifiez les potentiels acheteurs dès l’achat

 

Mais à qui vendrez-vous le bien immobilier que vous venez d’acquérir ? Il est important de répondre assez tôt à cette question. Et tout dépend encore une fois des spécificités du logement. Si ce n’est qu’un petit studio, ciblez les étudiants. Les jeunes couples pourraient également s’intéresser à ces biens immobiliers.

Si en revanche votre bien immobilier est suffisamment grand, il pourrait intéresser d’autres personnes. Notamment les entreprises à la recherche d’un bureau. Mais en attendant, vous pouvez déjà profiter de votre logement!

livre yann darwin

Je t'offre mon livre, durée limitée