Isoler pour mieux chauffer son domicile

L’isolation est une disposition très importante dans un foyer, dans une maison. Isoler sa maison ne relève plus du luxe, c’est désormais une nécessité. Il serait en effet très inconfortable d’habiter dans une demeure qui n’est pas prémunie contre le froid. Il en est de même pour celle qui ne favorise pas une bonne aération en cas de chaleur. L’isolation est donc un facteur primordial pour de bonnes conditions de vie.

Lorsque votre maison est bien isolée, il n’est plus besoin de trop pousser son chauffage à fond en hiver. Une étude en 2015 montre que c’est 1.590 euros que les ménages dépensent pour couvrir leur besoin en chauffage en hiver. www.quelleenergie.fr .

La raison est toute simple. En hiver, on fait grimper le chauffage, et on pousse les radiateurs à fond. L’objectif étant de faire distribuer la chaleur dans toutes les pièces de la maison. Malheureusement, lorsque le chauffage n’est pas efficace, c’est qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond. Et ce n’est pas en poussant plus à fond que le problème sera résolu. Dans ces cas précis, c’est que vous avez un souci dans votre isolation. Prenez désormais vos dispositions pour éviter de dépenser plus d’énergie qu’il le faut.

Car en poussant à bout votre chauffage, c’est votre facture d’énergie que vous augmentez. Apprêtez-vous déjà depuis l’été pour passer un doux hiver avec votre famille. Avec un chauffage optimal et une facture minimale. Voici comment isoler son domicile pour moins chauffer.

Une bonne isolation des murs

Aujourd’hui, les maisons construites atteignent des seuils de modernité poussés. En effet, les maisons sont beaucoup plus évolutives et plus intelligentes. Disposant des systèmes d’isolation de mieux en mieux adéquats. Ce genre d’évolution n’était pas réalisable quelques siècles plus tôt. Malgré cette avancée notable, les maisons continuent de souffrir de perte de chaleur. Cela se remarque plus pendant les périodes froides.

Ceci est dû principalement aux parois et aux façades des constructions. Les murs de vos maisons constituent donc la première source de perte de chaleur. Il convient alors de veiller à leur isolation parfaite avec des matériaux adéquats. Il ne faut pas non plus chercher très loin pour connaître les matériaux à utiliser pour isoler ses murs. Ce sont d’office les éléments qui les composent qui doivent faire l’objet de renforcement. Ainsi, laines de verre. Fibres de polyester. Et fibres de bois ouaté sont les matériaux utilisés dans les meilleurs cas. Bien évidemment, c’est en fonction de la composition initiale de vos murs et parois.

Les entrées d’air invisibles

Une autre source de perte de chaleur menace également l’isolation de votre maison. Il s’agit des infiltrations discrètes d’air. Selon le site www.airenergie.fr 20 à 25% des déperditions de chaleur sont dues aux infiltrations d’air. Vous ne vous en doutez peut-être pas, mais c’est bien réel. En effet, l’air frais s’infiltre par la maçonnerie des murs. La charpente. Les planchers donnant à l’extérieur. La cave. Les combles. Le grenier.

Les liaisons entre les murs et les planchers. Le dormant des fenêtres et des parois. Les réseaux électriques et sanitaires. Les gaines de ventilation. Les cheminées. Voilà autant de pièges qui vous font perdre votre chaleur, aussi précieuse qu’elle soit. Ces ouvertures ne se font pas en un jour. Ce sont les différents usages de la maison ainsi que les travaux réguliers d’entretien. Une maison doit forcément avoir un réseau hydraulique. Un réseau de gaz et un réseau électrique. Lorsque l’air frais s’infiltre par ces voies, il refroidit votre intérieur. Vous êtes donc obligés d’allumer vos radiateurs là où il ne le faut pas. Et par la même occasion, de les mettre à fond. Il faut alors supprimer ces entrées d’air. Utiliser des joints isolants adhésifs pour rendre plus étanches les infiltrations visibles.

Des bas de portes et de grandes baies vitrées pour réduire totalement le passage de l’air froid. Changez aussi votre serrure, car au fil du temps, elle laisse passer plus d’air. En ce qui concerne vos fenêtres et vos sols, des solutions sont proposées pour une meilleure isolation. Pour vos fenêtres, faites le plein de rideaux légers et lourds. Vous installerez les voilages légers en cours de journée. Ils permettent de faire passer la lumière du jour tout en réduisant l’entrée de courants d’air indésirables. Vous pourrez ainsi réchauffer l’air ambiant grâce aux rayons du soleil. Au cours de la nuit, passez aux rideaux lourds et épais.

Fermez-les la nuit pour faire barrage aux courants d’air. En effet, ces derniers sont plus agressifs aux heures tardives. Utilisez alors de doubles tringles pour poser les rideaux légers et ceux épais. Lorsque vous avez calfeutré vos murs et vos fenêtres, il ne reste que les sols à attaquer. Par rapport à ces derniers, installez des tapis et des moquettes pour bloquer le froid. Les tapis ainsi installés vous permettent de conserver de la chaleur dans la pièce. Ils empêchent également l’accès de l’air par les espaces en dessous de votre logement.

Les toits et les combles

Les combles et les toits de votre maison constituent aussi une grande source de perte de chaleur. Leur contact permanent avec l’extérieur est très favorable aux infiltrations d’air. Ils sont mis à rude épreuve en période de grand froid. Il faut alors les soutenir pour une efficacité intense. On le sait tous, la première tendance de la chaleur, c’est de monter. Lorsqu’il en est ainsi et que votre toit est perméable, tout votre réchauffement s’évapore. Vous gaspillerez alors deux fois plus de chaleur et donc d’énergie. Il est alors très important de veiller à l’isolation de vos toits et de vos combles. Ainsi, la chaleur pourra circuler plus longtemps à l’intérieur de vos murs sans porte de sortie. Si vous êtes bricoleurs, utilisez des laines de verre et des fibres de polyester. Vous pourrez alors isoler vos toits. Dans le cas contraire, faites appel à des professionnels. Vous aurez ainsi des résultats plus probants.

Isolation thermique

Pour avoir des résultats plus resplendissants lors de vos chauffages, il faut avoir vu de loin. En effet, c’est depuis la construction de votre maison qu’il faut installer son système d’isolation. Prenez en compte tous les éléments précédemment énumérés. La direction du vent. La disposition des portes et des fenêtres doit aussi être étudiée. Tous ces paramètres entrent en ligne de compte dans le positionnement de la maison. Commencez à isoler votre maison depuis l’extérieur par un revêtement complet de liège expansé ou d’ouate de cellulose. Lorsque votre isolation est renforcée, vous n’avez plus rien à craindre des pertes de chaleur. Votre lieu de résidence est donc à l’abri des fuites.

Une programmation optimisée de votre chauffage

Il ne suffit pas d’avoir une bonne isolation pour être à l’abri des pertes de chaleur. Une bonne optimisation de son chauffage passe par de petits gestes salvateurs. En primeur, dégagez les radiateurs et les sources de chaleur de vos logements. Les objets comme les meubles empêchent la chaleur de se diffuser convenablement. Vous avez beau mettre à fond, rien ne changera. Prévoyez également des films isolants derrière le radiateur pour l’empêcher de renvoyer la chaleur dans le mur. Ainsi, vous avez toutes les chances d’avoir la chaleur émise par ce dernier. Ce sont vos propres comportements qui sont responsables de vos soucis de chauffage. Lorsque vous obstruez les voies de circulation de la chaleur, vous perdez de l’énergie. Refaites alors une nouvelle disposition de votre ameublement.

Il existe un autre aspect tout aussi important pour préserver la chaleur et ses factures. La programmation du chauffage. Il ne vous sert à rien d’allumer le chauffage quand vous n’êtes pas là. Cibler les horaires pendant lesquels vous êtes chez vous. N’allumez votre radiateur qu’en ces moments-là. Assurez-vous qu’il soit éteint lorsque vous partez pour le travail ou pour vos courses.

livre yann darwin

Je t'offre mon livre, durée limitée