Chainlink, la plateforme qui a bouleversé l’univers des crytpomonnaies

Premier middleware à avoir établi des liens entre les smart contracts et les données extérieures à la blockchain, Chainlink a révolutionné la technologie des cryptomonnaies.

Persuadé que la technologie des blockchains va profondément modifier le cours de l’activité économique, Sergey Nazarov entre dans le secteur des cryptomonnaies dès 2011. C’est au cours de l’année 2014 qu’il achève, avec son équipe, le développement de Chainlink. Ce projet innovant est particulièrement remarqué, notamment de par l’aspect révolutionnaire de sa technologie. En effet, cette dernière pousse encore plus loin l’innovation, déjà majeure, que représentaient les contrats intelligents. Bien entendu, un tel potentiel explique l’engouement de nombreux investisseurs, qui suivent ce projet de près…

Voici un résumé complet des informations dont vous avez besoin pour investir facilement et rapidement dans Chainlink.

Qu’est-ce que Chainlink ?

Chainlink est la toute première plateforme à avoir proposé les « oracles » dans le secteur des cryptomonnaies. Fondée sur la blockchain d’Ethereum, elle s’inscrit dans l’évolution technologique des blockchains, qui a notamment permis la mise en place des smart contracts. Ces contrats intelligents sont capables d’activer un programme informatique de manière autonome et décentralisée, sans l’intervention d’un tiers. 

À l’origine, les smart contracts n’étaient capables de traiter que les données contenues à l’intérieur de la blockchain (on-chain). Les oracles déployés par Chainlink permettent de capter et de transformer les données extérieures à la blockchain (off-chain), sous une forme exploitable par cette dernière.  

Ainsi, Chainlink traite les demandes de données hors chaîne des utilisateurs, et leur permet d’y accéder par l’intermédiaire des oracles, tout en garantissant la sécurité et la fiabilité des informations via un système de validation décentralisé. Les utilisateurs opérant sur les oracles sont récompensés avec des Links, le token de Chainlink, de type ERC20.

 


 

Envie d’augmenter et de diversifier vos revenus en investissant dans les crypto-monnaies ? Découvrez notre Formation Crypto Pro dès aujourd’hui !

 


 

 

Comment acheter des Links ?

Échanger sa monnaie fiat

Pour pouvoir investir dans Chainlink et donc acheter des Links, il est nécessaire d’échanger sa monnaie fiat (euros, dollars…) contre de la cryptomonnaie (Bitcoins, Ethers…). Par conséquent, il faut tout d’abord se rendre sur une plateforme d’échange en ligne acceptant les monnaies fiat. 

Les principales plateformes de ce type sont :

  • Binance : une plateforme très fiable et dont les frais de transaction sont peu élevés.
  • Coinhouse : le leader français, reconnu pour ses frais modérés et la simplicité d’utilisation de sa plateforme.

Acheter des Links

Une fois la cryptomonnaie obtenue, l’investisseur peut directement l’échanger contre des Links, sur les nombreuses plateformes en ligne proposant ce token

Les principales sont :

  • Binance, 
  • Merkatox
  • Huobo gate.io,
  • OKEx.

Il est tout à fait possible par la suite de Trader les Links acquis, comme le propose la plateforme Binance.

Comment stocker des Links ?

Pour stocker ses Links, l’investisseur a tout intérêt à utiliser un portefeuille digital sécurisé (hardware wallet). 

Les portefeuilles acceptant les jetons ERC20, et compatibles à la fois avec Windows, Mac et Linux sont :

  • Trezor,
  • Ledger Nano S,
  • MyEtherWallet (spécialisé dans les jetons Ethereum).

Ces portefeuilles dits « de bureau », sous forme de clés USB, permettent de stocker les tokens directement sur la blockchain d’Ethereum.

Chainlink est donc un projet révolutionnaire dans le secteur des cryptomonnaies, puisqu’il a permis l’émancipation de la technologie des smart contracts de l’aire limitée des blockchains. Il est par ailleurs relativement aisé aujourd’hui d’investir dans ce projet, grâce aux nombreuses plateformes d’échange de crypto-actifs.

Connexion